"Sérieux, concentré, en veste et cravate, à côté d'une merveilleuse statue en bronze appelée Le boxeur des Thermes, une des plus belles oeuvres du musée romain de Palazzo Massimo. C'est sa première apparition publique depuis deux ans", écrit le quotidien.

"Kevin Spacey a choisi Rome, sur la pointe des pieds, dans le secret absolu, sans être annoncé, acceptant de lire devant une poignée de spectateurs une poésie de Gabriele Tinti", un poète italien contemporain, "qui fait "parler" la statue", ajoute le journal.

Des poursuites visant Kevin Spacey, inculpé d'attentat à la pudeur et d'agression sexuelle dans l'Etat américain du Massachusetts, ont été abandonnées il y a une quinzaine de jours, mais il reste l'objet d'autres enquêtes aux Etats-Unis et en Angleterre. La carrière de l'acteur de 60 ans est au point mort depuis les premières accusations d'agressions sexuelles portées contre lui en novembre 2017.

La vague d'accusations qui a touché Kevin Spacey a correspondu avec l'émergence du mouvement #MeToo, né de l'affaire Harvey Weinstein.