La réalisatrice Lou Colpé a été désignée "Wallonne de l'année 2019" pour son travail cinématographique, culturel et social portant sur les personnes âgées en maison de repos, selon les jurés. Son film documentaire "Le temps long" Prix du public au Festival international du Film francophone de Namur, interroge la vie des pensionnaires, le mode de fonctionnement des établissements, le quotidien du personnel soignant et infirmier.

Pour l'année 2020, le jury a décidé de mettre en évidence l'action de Régine Zandona, cheffe de clinique au Service des urgences du CHU de Liège. La médecin urgentiste est directrice médicale du centre d?appels de secours pour les provinces de Liège et Luxembourg. "Elle joue quotidiennement un rôle déterminant dans la crise sanitaire en établissant des relations étroites entre les différents acteurs de l?aide médicale urgente", selon l'Institut Destrée.

Les prix ont été remis par le président du jury et ancien directeur de l'Institut, Jacques Lanotte, au Cercle de Wallonie à Namur, sans public ni personnalités. M. Lanotte a souligné "les mérites des deux lauréates, leur humanité, leur dévouement aux autres, leur dépassement de soi et aussi leur grand professionnalisme".

Le jury est composé d'anciens lauréats de l'organisation. Les jurés ont voulu, en cette période de coronavirus, "rendre un hommage à tous ceux qui se sont dépassés et continuent à le faire quotidiennement pour rendre la Wallonie plus résiliente et plus inclusive face à la pandémie", indiquent-ils dans un communiqué.

Le prix Bologne-Lemaire du "Wallon/Wallonne de l'année" a été instauré en 1976 et récompense une personne qui, par son action sociale, économique, politique ou culturelle, a le mieux servi les intérêts de la société wallonne. Parmi les lauréats, on compte les frères Dardenne ou encore Jean-Michel Saive.

La réalisatrice Lou Colpé a été désignée "Wallonne de l'année 2019" pour son travail cinématographique, culturel et social portant sur les personnes âgées en maison de repos, selon les jurés. Son film documentaire "Le temps long" Prix du public au Festival international du Film francophone de Namur, interroge la vie des pensionnaires, le mode de fonctionnement des établissements, le quotidien du personnel soignant et infirmier.Pour l'année 2020, le jury a décidé de mettre en évidence l'action de Régine Zandona, cheffe de clinique au Service des urgences du CHU de Liège. La médecin urgentiste est directrice médicale du centre d?appels de secours pour les provinces de Liège et Luxembourg. "Elle joue quotidiennement un rôle déterminant dans la crise sanitaire en établissant des relations étroites entre les différents acteurs de l?aide médicale urgente", selon l'Institut Destrée.Les prix ont été remis par le président du jury et ancien directeur de l'Institut, Jacques Lanotte, au Cercle de Wallonie à Namur, sans public ni personnalités. M. Lanotte a souligné "les mérites des deux lauréates, leur humanité, leur dévouement aux autres, leur dépassement de soi et aussi leur grand professionnalisme".Le jury est composé d'anciens lauréats de l'organisation. Les jurés ont voulu, en cette période de coronavirus, "rendre un hommage à tous ceux qui se sont dépassés et continuent à le faire quotidiennement pour rendre la Wallonie plus résiliente et plus inclusive face à la pandémie", indiquent-ils dans un communiqué.Le prix Bologne-Lemaire du "Wallon/Wallonne de l'année" a été instauré en 1976 et récompense une personne qui, par son action sociale, économique, politique ou culturelle, a le mieux servi les intérêts de la société wallonne. Parmi les lauréats, on compte les frères Dardenne ou encore Jean-Michel Saive.