Édité par Laudomia Pucci, fille du créateur, et publié par Rizzoli New York, le livre présente les réalisations de l'enseigne florentine dans le domaine du design, de la décoration d'intérieur et de l'art, depuis les années 60 jusqu'à nos jours. Le parcours artistique de la griffe touche-à-tout se raconte à travers une série de chapitres : les tapis, lancés pour la première fois au Musée des arts décoratifs de Buenos Aires en 1970, qui ont été réédités dans les imprimés historiques de la marque ; la porcelaine, comme les services à café et à thé, les assiettes et les vases réalisés en collaboration avec Rosenthal ; les partenariats - on pense d'emblée à ceux avec Bisazza, Cappellini, Kartell et Illy.

L'introduction de l'ouvrage est signée par Suzy Menkes, rédactrice pour les différentes éditions internationales du magazine Vogue. " Unexpected Pucci définit le vaste univers du créateur : tapis colorés, porcelaine moderniste, mobilier et décoration d'intérieur - le tout dans l'esprit des débuts du Salone del Mobile de Milan. Les tapis artistiques étaient peut-être l'évolution artistique la plus facile où les blocs, les tourbillons et les formes linéaires étaient contenus dans un carré, à l'instar des célèbres foulards 'Emilio', portés par Jacqueline Kennedy Onassis. Réunir tout cela - histoire et modernité, linéarités et arrondis, imprimés et aplats - faisait partie du talent artistique d'Emilio Pucci. Ses motifs s'impriment sur le corps ou partout dans la maison. "

Unexpected Pucci, sous la direction de Laudomia Pucci, Rizzoli New York, 224 pages.