Unicef Belgique a pu compter sur un total de 22,7 millions d'euros de recettes en 2019, année du 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant. Plus de 10 millions d'euros proviennent des dons mensuels des 85.735 parrains et marraines (45,5%).

Selon la section belge du Fonds, ces donateurs ne cessent de croître, tant en nombre qu'au niveau des rentrées. Ensuite, ce sont les legs de testateurs et le soutien des partenaires privés qui ont constitué l'essentiel des revenus de l'organisation en 2019.

Unicef Belgique a pu investir près de 17 millions d'euros dans des programmes en faveur des droits de l'enfant. L'organisation a notamment :

  • amélioré l'accès à l'eau potable et à l'éducation en Côte d'Ivoire,
  • effectué des distributions massives d'aliments thérapeutiques à destination d'enfants sous-alimentés au Yémen,
  • contribué au développement de l'éducation et à l'encadrement psychosocial des enfants réfugiés syriens.
  • vacciné des millions d'enfants en République démocratique du Congo,
  • construit des écoles écologiques à Madagascar et,
  • participé à la réinsertion sociale d'anciens enfants soldats en République centrafricaine.

En Belgique, près de 938.000 euros ont été investis dans des activités de plaidoyer sur les droits de l'enfant, principalement ceux des enfants migrants et réfugiés, des jeunes vivant en situation de pauvreté et ceux victimes de l'inégalité des chances à l'école.

Préoccupée par l'impact de la crise du coronavirus sur les enfants à travers le monde, l'organisation affirme qu'elle se prépare à développer des solutions rapides et efficaces au niveau de la santé dans les situations d'urgence.

À Bruxelles, un nouveau groupe local néerlandophone a par ailleurs démarré ses activités en 2020.

Unicef Belgique a pu compter sur un total de 22,7 millions d'euros de recettes en 2019, année du 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant. Plus de 10 millions d'euros proviennent des dons mensuels des 85.735 parrains et marraines (45,5%). Selon la section belge du Fonds, ces donateurs ne cessent de croître, tant en nombre qu'au niveau des rentrées. Ensuite, ce sont les legs de testateurs et le soutien des partenaires privés qui ont constitué l'essentiel des revenus de l'organisation en 2019. Unicef Belgique a pu investir près de 17 millions d'euros dans des programmes en faveur des droits de l'enfant. L'organisation a notamment :En Belgique, près de 938.000 euros ont été investis dans des activités de plaidoyer sur les droits de l'enfant, principalement ceux des enfants migrants et réfugiés, des jeunes vivant en situation de pauvreté et ceux victimes de l'inégalité des chances à l'école. Préoccupée par l'impact de la crise du coronavirus sur les enfants à travers le monde, l'organisation affirme qu'elle se prépare à développer des solutions rapides et efficaces au niveau de la santé dans les situations d'urgence. À Bruxelles, un nouveau groupe local néerlandophone a par ailleurs démarré ses activités en 2020.