...

Chacun aura évidemment reconnu La laitière, et sa domestique en corsage jaune et coiffe blanche, très concentrée sur son turbin, pas comme l'autre linotte de Perrette. Unique dans toute la production de l'artiste delftois, cette scène de genre montre un sujet de milieu modeste - tout y est ordinaire, murs abîmés, taches d'humidité, carreau cassé, rien à voir avec les intérieurs cossus auxquels Johannes nous a habitués. Bien à l'abri au Rijksmuseum, à Amsterdam, depuis plus d'un siècle, cet humble chef-d'oeuvre s'est envolé pour Tokyo dans le confort d'une malle Vuitton spécialement réalisée pour l'occasion. A l'annonce de la nouvelle, on s'est surpris à imaginer la réaction du modèle hollandais de l'époque, la servante Tanneke Erverpoel, sachant son portrait en voyage à travers le monde dans de si confortables conditions. Son incrédulité ne serait sans doute pas bien différente de celle du jeune Louis Vuitton, apprenti " layetier-emballeur-malletier " de 16 ans, sur le point de marcher 400 km pour tenter sa chance à Paris, apprenant un siècle et demi plus tard que les plus illustres toiles de maître ont un faible pour sa bagagerie.