Philippe Ramette Balcon II (Hong Kong), 2001 © Photographie Marc Domage Philippe Ramette, ADAGP, 2018. Collection Maison Europée

Celui qui figure parmi les fondateurs de ce sanctuaire parisien de l'image fixe revient sur une provocation lancée, il y a près de quarante ans, par John Szarkowski, mythique conservateur pour la photo au MoMA entre 1962 et 1991. Lors d'une conversation new-yorkaise au début des années 80, Monterosso interpelle l'Américain sur son sentiment à propos de la jeune photographie française. Réponse de l'intéressé ? " It doesn't exist ", soit un véritable camouflet expédié " le plus naturellement du monde ", selon les mots de son interlocuteur heurté.

Il a fallu quasi quatre décennies pour que le directeur de la collection " Les grands photographes " (éditions Pierre Belfond) concocte son droit de réponse. La réplique, très personnelle, est à la mesure du long processus de maturation qui a été nécessaire. Au casting, une cinquantaine de talents parfois connus du grand public - Pierre & Gilles (1.), JR, Raymond Depardon... -, parfois moins - Stéphane Couturier, Raphaël Dallaporta, Philippe Ramette... Qu'ils soient célèbres ou non, leurs images dessinent un éblouissant " style à la française " malgré la grande variété des signatures. Ce panorama subjectif était nécessaire, ne serait-ce que pour tourner une page ou rappeler que la photographie made in France ne s'arrête pas aux clichés de Boubat, Cartier-Bresson, Sieff et autres Doisneau.

La photographie française existe, je l'ai rencontrée..., Maison européenne de la photographie, 5-7, rue de Fourcy, à 75004 Paris. www.mep-fr.org Jusqu'au 20 mai prochain.

Celui qui figure parmi les fondateurs de ce sanctuaire parisien de l'image fixe revient sur une provocation lancée, il y a près de quarante ans, par John Szarkowski, mythique conservateur pour la photo au MoMA entre 1962 et 1991. Lors d'une conversation new-yorkaise au début des années 80, Monterosso interpelle l'Américain sur son sentiment à propos de la jeune photographie française. Réponse de l'intéressé ? " It doesn't exist ", soit un véritable camouflet expédié " le plus naturellement du monde ", selon les mots de son interlocuteur heurté. Il a fallu quasi quatre décennies pour que le directeur de la collection " Les grands photographes " (éditions Pierre Belfond) concocte son droit de réponse. La réplique, très personnelle, est à la mesure du long processus de maturation qui a été nécessaire. Au casting, une cinquantaine de talents parfois connus du grand public - Pierre & Gilles (1.), JR, Raymond Depardon... -, parfois moins - Stéphane Couturier, Raphaël Dallaporta, Philippe Ramette... Qu'ils soient célèbres ou non, leurs images dessinent un éblouissant " style à la française " malgré la grande variété des signatures. Ce panorama subjectif était nécessaire, ne serait-ce que pour tourner une page ou rappeler que la photographie made in France ne s'arrête pas aux clichés de Boubat, Cartier-Bresson, Sieff et autres Doisneau.