1. ÉVOLUER DANS DES DÉCORS DE FILMS
...

1. ÉVOLUER DANS DES DÉCORS DE FILMS Avec ses décors spectaculaires et ses gratte-ciel vertigineux, la troisième plus grande ville des U.S.A. a été le lieu de tournage de scènes de pas mal de films : Batman, Superman, Les Incorruptibles, Le Fugitif, Quand Harry rencontre Sally... Les fans des séries The Good Wife, Mike et Molly, Boardwalk Empire et Urgences reconnaîtront également plusieurs endroits fréquentés par leurs héros. A vos classiques !2. SE BALADER DANS UNE GALERIE D'ART EN PLEINE RUE Croiser une sculpture de Picasso en pleine rue ? Oui, c'est possible dans le quartier des affaires, baptisé "Loop" grâce à la voie aérienne de métro en forme de boucle qui le traverse. On peut également apercevoir un mur de mosaïques de Chagall et un bronze de Miró, qui comptent parmi les oeuvres d'art public de la ville. Une bonne raison de traîner un peu dans ce coin et, pourquoi pas, d'enchaîner avec un long tour en métro au coucher du soleil.3. ÉPATER LES KIDS AU NAVY PIER Pour ceux qui se poseraient la question : oui, Chicago est (aussi) une ville pour les enfants. En plus du surprenant musée Field et de ses dinosaures, de l'aquarium Shedd et de ses bélugas, des plaines de jeux délirantes du Millenium Park, le Navy Pier, accessible après une balade le long du lac Michigan, achèvera de les ravir. A ne pas manquer sur cette ancienne base de l'armée américaine avantageusement reconvertie en parc d'attractions : la grande roue de 45 mètres qui, en plus de vous faire tutoyer les nuages, offre une vue privilégiée sur la skyline de l'une des plus belles villes américaines. En bonus : un petit musée dédié aux jeunes enfants (Chicago Children's Museum). Navy Pier, 600 E, Grand Avenue. navypier.com 4. APPROCHER LES IMPRESSIONNISTES À L'ART INSTITUTE OF CHICAGO Ce musée prestigieux, situé dans Grant Park, doit en bonne partie sa notoriété à son importante collection d'oeuvres impressionnistes. C'est ici que peut être admiré, hors de France, le plus grand nombre de réalisations de ce mouvement artistique, dont Un dimanche après-midi à la Grande Jatte de Georges Seurat. Très belle collection d'art américain et de modernistes, dont le grand vitrail America Windows signé Marc Chagall où l'on reconnaît la statue de la Liberté ! Les amoureux des arts asiatiques apprécieront la sélection fine de pièces japonaises, chinoises et coréennes. Excellent restaurant et agréable jardin pour une pause entre deux visites. Embarcadère, coin sud-est de Michigan Avenue Bridge sur Wacker Drive. www.architecture.org5. S'OFFRIR UNE CROISIÈRE DANS LA VENISE D'AMÉRIQUE DU NORD La Chicago River, qui serpente au centre-ville, est le point d'observation idéal de la forêt de gratte-ciel de cette jeune cité rebâtie suite à un incendie en 1871. La Chicago Architecture Foundation (CAF) propose des tours en péniche en compagnie de spécialistes qui retracent sa passionnante histoire et pointent les réalisations les plus remarquables, des merveilles Art déco aux oeuvres minimalistes de verre et d'acier de Mies van der Rohe. La croisière d'une heure et demie, d'avril à novembre, permet d'approcher la ville sous un angle inédit, tout vibrant au passage des métros sur les ponts. Art Institute of Chicago, 111, South Michigan Avenue. www.artic.edu 6. MARCHER DANS LE CIEL À LA WILLIS TOWER Impossible de visiter Chicago sans emprunter l'ascenseur menant au skydeck de la Willis Tower dont les 110 étages, jusqu'à l'édification du One World Trade Center de New York l'an dernier, en faisaient le gratte-ciel le plus haut des Etats-Unis. Le centre d'observation, installé au 103e niveau de cette tour de jais, offre un panorama exceptionnel sur la ville et le lac Michigan. Des avancées en verre permettent d'évoluer dans "le vide" en se prenant pour Spider-Man. L'endroit serait, paraît-il, très fréquenté pour les demandes en mariage... Skydeck Willis Tower, 233, South Wacker Drive. theskydeck.com7. ADMIRER LES oeUVRES HORS MESURE DU MILLENIUM PARK En lieu et place d'une vue morne sur ses voies de chemin de fer, le joyau de l'Illinois a investi pour créer un toit vert où l'art côtoie la détente de façon spectaculaire. Ce parc, aménagé à l'aube du millénaire, est notamment connu pour son Cloud Gate signé Anish Kapoor, une sorte de haricot géant à la surface miroir où se reflètent les tours des environs. L'autre oeuvre la plus populaire étant la Crown Fountain, imaginée par l'artiste espagnol Jaume Plensa, deux panneaux en verre sur lesquels sont projetés des visages d'habitants de Chicago dont un jet d'eau sort par la bouche. 8. PISTER LES GANGSTERS LÉGENDAIRESSi Chicago est aujourd'hui une ville plutôt sûre à condition d'éviter certains quartiers et de respecter quelques principes de prudence élémentaires, son histoire compte les plus grands criminels des Etats-Unis. L'ombre d'Al Capone, gangster impitoyable de l'époque de la prohibition, plane toujours sur les rues et ruelles. Les marches de la cathédrale Holy Name, dans le Magnificent Mile, ont ainsi vu tomber "Hymie" Weiess, chef du gang du nord de la ville et rival notoire du mafieux. Plusieurs tours thématiques sont organisés par des compagnies privées. Pour la vérité historique, l'office de tourisme de la ville oriente plutôt vers le Chicago History Museum.Chicago History Museum, 1601 N, Clark Street. www.chicagohistory.org, www.gangstertour.com 9. FAIRE DU LÈCHE-VITRINES DANS LE MAGNIFICENT MILEPrada, Hermès, Yves Saint Laurent, Gucci, Louboutin, Jimmy Choo, Tom Ford... Dans le Magnificent Mile, soit la partie nord de Michigan Avenue, entre la Chicago River et Oak Street, les plus belles vitrines se talonnent. Coup de coeur pour la marque new-yorkaise Rag & Bone, combinant un savoir-faire de tailleur anglais à de belles matières et à une esthétique minimaliste bohème. A découvrir aussi, côté sportswear, Lululemon, une ligne canadienne de vêtements de yoga aux matières douces.Rag & Bone, 25 E, Delaware Place. www.rag-bone.com 10. DÉCOUVRIR L'ORIGINE DE LA VIE AU FIELD Mention 5-étoiles pour ce gigantesque musée d'histoire naturelle pour lequel il faut compter au moins une demi-journée de visite, sous peine de ressortir très frustré. L'impressionnant hall d'entrée de ce bâtiment néoclassique accueille le squelette de Sue, le plus grand tyrannosaure reconstitué à ce jour. Parmi les incontournables : le parcours retraçant l'apparition de la vie sur Terre, la collection de dinosaures et la section sur l'Égypte ancienne à laquelle on accède par une sépulture. Une très belle place est également accordée aux Premières Nations, autrement dit les Indiens. S'il vous reste des forces, l'aquarium Shedd, voisin du musée, constitue une agréable façon de finir la journée. Field museum, 400, South Lake Shore Drive. www.fieldmuseum.orgPAR MURIEL FRANÇOISE