De nombreux établissements ont pris leurs précautions: un hôtel de la plage très fréquentée de Lamai a, par exemple, placé un filet de sécurité autour de sa plage privée. Dans d'autres établissements, les clients sont informés de la présence de méduses par le personnel. Les postes de secours situés sur les plages sont également équipés de vinaigre, qui soulage efficacement la douleur causée par le venin de la méduse.

Mardi, une jeune allemande qui s'était baignée de nuit sur la plage de Lamai est entrée en contact avec les tentacules - pouvant atteindre jusqu'à 3 mètres - d'une méduse-boîte. Son venin a un effet rapide, paralysant sur les muscles respiratoires et cardiaques.

La jeune touriste allemande est décédée mercredi à l'hôpital. Une amie de la victime a été légèrement blessée.