10. Celui qui s'approprie plusieurs compartiments à bagages

Vous le connaissez sûrement : alors qu'il n'y a qu'un compartiment de prévu par bagage à main, il se met à bourrer plusieurs compartiments de vestes, pulls, sachets du tax free shop et sac à dos des enfants (pour tout sortir à mi-chemin, parce qu'il ne trouve plus le dernier livre de Stieg Larsson).

9. Celui qui incline son dossier vers l'arrière

Un tiers des personnes interrogées indique qu'il ou elle préfèrerait qu'il ne soit plus possible de changer la position de son siège, pour être débarrassé de ce problème. Rien de plus ennuyeux en effet que de voir se réduire son espace déjà étriqué parce que la personne devant soi a décidé de prendre ses aises.

Expedia a également demandé à ses visiteurs combien d'entre eux adoptent cette habitude ennuyeuse. 31% des personnes interrogées répondent qu'elles n'inclinent jamais leur siège, 30% prétendent le faire uniquement sur les longs courriers pour tenter de dormir et 13% le font quand le passager devant eux incline son siège. 26% le feraient pour contrarier un passager ennuyeux installé derrière eux, alors que 10% disent incliner leur siège quoiqu'il arrive, même s'ils sont assis devant une personne très grande ou visiblement enceinte. Charmant !

8. Le "dépasseur"

Le passager qui trépigne devant le comptoir d'enregistrement un quart d'heure avant l'embarquement pour être le premier à entrer dans l'avion, est souvent la même personne impatiente de sortir de l'appareil à l'arrivée. Dès que le témoin "fasten your seatbelts" s'éteint, il est déjà debout, la veste sur le bras et se dirige vers l'avant sans se préoccuper des autres passagers qui veulent également prendre leurs bagages à main. Petit plaisir personnel: le voir s'impatienter devant le carrousel à bagages même pas encore mis en route.

7. Le collectionneur de bagages à main

La règle, c'est une pièce (plus un sac à main ou un sac banane rempli de documents personnels) par personne, mais certains réussissent à monter dans l'avion munis de toutes sortes d'affaires et à gêner les autres. C'est souvent la même personne que le numéro 10. Celui qui s'approprie plusieurs compartiments à bagages.

6. Les bavards

Les gens qui éprouvent le besoin de bavarder pendant tout le vol, parce qu'ils sont nerveux, solitaires ou hyper sociables. Les deux tiers des visiteurs Expedia trouvent cela extrêmement ennuyeux alors que 16% admettent qu'ils trouvent que l'avion est un bon moyen de faire des rencontres.

5. L'ivrogne

Un peu moins de la moitié (45%) des personnes interrogées trouvent épouvantable de se retrouver à côté d'un homme ou d'une femme ivre, seuls 10% boiraient plus de deux boissons alcoolisées pendant un voyage en avion.

4. Le passager bruyant

Qu'ils bavardent à tue-tête avec leurs compagnons, qu'ils transportent un gameboy qui produit des sons agaçants ou qu'ils ne pensent pas à baisser le volume de leur mp3 : le passager bruyant n'est pas vraiment apprécié. 37% des visiteurs Expedia indiquent même qu'ils seraient prêts à payer une somme supplémentaire pour un siège placé "en zone silencieuse".

3. Le voyageur "aromatisé"

Sans surprise, les gens qui empestent la transpiration ou qui portent un parfum trop capiteux ne sont pas accueillis à bras ouverts dans l'avion. Mais bizarrement, seuls 50% des personnes interrogées se disent gênées par ce genre de personnes.

2. Les enfants

Près de 60% des participants déclarent que les enfants bruyants, actifs et excités sont les passagers les plus agaçants, même si tous ils incriminent les parents "incapables de maitriser leurs petits monstres".

1. Le donneur de coups de pied

En tête de liste, on retrouve le donneur de coups de pied: la personne qui ne peut s'empêcher de frapper nerveusement du pied contre le siège devant elle. (Souvent les mêmes individus que le numéro 2 : les enfants)