La plage sera divisée en cinq zones. Chaque personne disposera d'une superficie de six mètres carrés. Et chaque espace devra être isolé des autres avec une toile. Des équipes de jobistes s'assureront que tout le monde est installé près d'une toile. Lorsque la première zone sera complète, elle sera fermée et les touristes seront envoyés vers la deuxième et ainsi de suite.

La capacité de 10.000 personnes représente un tiers de l'affluence lors d'un jour de pic. "L'été dernier, il n'y en a eu que cinq", rassure la bourgmestre. La ville va acheter environ 1.000 bâches.

La circulation sera organisée tant sur les accès à la plage que sur la digue. Blankenberge va engager une centaine d'étudiants pour guider les habitants et les touristes.

La plage sera divisée en cinq zones. Chaque personne disposera d'une superficie de six mètres carrés. Et chaque espace devra être isolé des autres avec une toile. Des équipes de jobistes s'assureront que tout le monde est installé près d'une toile. Lorsque la première zone sera complète, elle sera fermée et les touristes seront envoyés vers la deuxième et ainsi de suite. La capacité de 10.000 personnes représente un tiers de l'affluence lors d'un jour de pic. "L'été dernier, il n'y en a eu que cinq", rassure la bourgmestre. La ville va acheter environ 1.000 bâches. La circulation sera organisée tant sur les accès à la plage que sur la digue. Blankenberge va engager une centaine d'étudiants pour guider les habitants et les touristes.