La nouvelle mesure intervient dans un contexte de baisse des infections dans ce pays du Golfe riche en pétrole, qui a enregistré moins de 1.000 cas lors de plusieurs jours consécutifs la semaine dernière pour la première fois depuis des mois.

La décision de rouvrir les portes aux touristes vaccinés du monde entier a pour but de "parvenir à une reprise et à une croissance économique durables", a rapporté samedi l'agence de presse officielle WAM.

Pour se rendre aux Emirats, il faudra être entièrement vacciné avec l'un des vaccins approuvés par l'Organisation mondiale de la santé, à savoir AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer/BioNTech, Sinopharm et Sinovac.

"La décision s'applique aux citoyens de tous les pays, y compris ceux en provenance de pays précédemment interdits", a précisé WAM. Tout passager se rendant aux Emirats avec un visa touristique devra obligatoirement faire un test PCR à l'aéroport, a ajouté l'agence.

Les Emirats arabes unis sont constitués de sept principautés, dont la capitale Abou Dhabi et Dubaï, où les mesures contre le coronavirus et les règles de vaccination restent différentes. La vie est largement revenue à la normale à travers tous le pays, mais les habitants doivent adhérer à des règles strictes de distanciation sociale et doivent porter un masque à l'extérieur et dans les lieux publics.

Avec le lancement en octobre de l'exposition universelle, Dubaï espère faire le plein de visiteurs, après une année et demie marquée par la crise sanitaire.

La nouvelle mesure intervient dans un contexte de baisse des infections dans ce pays du Golfe riche en pétrole, qui a enregistré moins de 1.000 cas lors de plusieurs jours consécutifs la semaine dernière pour la première fois depuis des mois. La décision de rouvrir les portes aux touristes vaccinés du monde entier a pour but de "parvenir à une reprise et à une croissance économique durables", a rapporté samedi l'agence de presse officielle WAM. Pour se rendre aux Emirats, il faudra être entièrement vacciné avec l'un des vaccins approuvés par l'Organisation mondiale de la santé, à savoir AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer/BioNTech, Sinopharm et Sinovac. "La décision s'applique aux citoyens de tous les pays, y compris ceux en provenance de pays précédemment interdits", a précisé WAM. Tout passager se rendant aux Emirats avec un visa touristique devra obligatoirement faire un test PCR à l'aéroport, a ajouté l'agence. Les Emirats arabes unis sont constitués de sept principautés, dont la capitale Abou Dhabi et Dubaï, où les mesures contre le coronavirus et les règles de vaccination restent différentes. La vie est largement revenue à la normale à travers tous le pays, mais les habitants doivent adhérer à des règles strictes de distanciation sociale et doivent porter un masque à l'extérieur et dans les lieux publics. Avec le lancement en octobre de l'exposition universelle, Dubaï espère faire le plein de visiteurs, après une année et demie marquée par la crise sanitaire.