La pollution de la plage Merrion Strand, au sud de la capitale irlandaise, est due à une "possible combinaison de (la pollution) des eaux de surface et du nombre croissant de fientes de mouettes", a expliqué Peter Webster, chercheur à l'EPA, sur la radio Newstalk, après la publication du rapport annuel sur la qualité des eaux de baignade.

"Les fientes de mouettes contiennent 10 fois plus de bactéries que les excréments humains", a-t-il souligné.

La prolifération des mouettes a fait des ravages à Dublin ces dernières années. En juillet dernier, le sénateur Denis O'Donovan a appelé à abattre ces oiseaux "vicieux", pourtant protégés par les législations nationale et européenne.

Chaque année, les habitants de Dublin se plaignent d'être réveillés par les mouettes, en particulier pendant la saison de nidification, au début de l'été.

Au total, six plages irlandaises ont échoué au contrôle sanitaire des eaux de baignade. Ceux qui s'y risquent ont une chance sur 10 d'y contracter une infection virale.

La pollution de la plage Merrion Strand, au sud de la capitale irlandaise, est due à une "possible combinaison de (la pollution) des eaux de surface et du nombre croissant de fientes de mouettes", a expliqué Peter Webster, chercheur à l'EPA, sur la radio Newstalk, après la publication du rapport annuel sur la qualité des eaux de baignade. "Les fientes de mouettes contiennent 10 fois plus de bactéries que les excréments humains", a-t-il souligné. La prolifération des mouettes a fait des ravages à Dublin ces dernières années. En juillet dernier, le sénateur Denis O'Donovan a appelé à abattre ces oiseaux "vicieux", pourtant protégés par les législations nationale et européenne.Chaque année, les habitants de Dublin se plaignent d'être réveillés par les mouettes, en particulier pendant la saison de nidification, au début de l'été.Au total, six plages irlandaises ont échoué au contrôle sanitaire des eaux de baignade. Ceux qui s'y risquent ont une chance sur 10 d'y contracter une infection virale.