Jeux Olympiques: les sites en désamour (en images)

Jeux Olympiques: les sites en désamour (en images)
© Reuters

Les villes qui organisent les JO font tout proposer de beaux spectacles aux spectateurs du monde entier. Mais que deviennent les sites quand les Jeux sont terminés ? Le photographe Jon Pack et le cinéaste Gary Hustwit les ont examinés et sont arrivés à la conclusion que beaucoup de sites sont utilisés à des fins totalement différentes. Certains font office de prison ou d'espace commercial, d'autres de logements ou même d'église. Ils ont été encore plus choqués de constater que de nombreux bâtiments ne sont plus utilisés après les Jeux olympiques et croupissent . Ensemble, ils ont créé le site web The Olympic City et le livre The Olympic City. Dans quelques années, ils pourraient bien ajouter les sites de Sotchi à leur projet. (MS)

Peking_roeien © Reuters

Peking_Volley © Reuters

Peking_kajak © Reuters

Peking_Baseball © Reuters

Athene1 © Reuters

Athene_Taekwondo © Reuters

Athene_volley1 © Reuters

Athene_volley © Reuters

Bosnie © Hedwig Klawuttke, Wikicommons

Bosnie1 © Michael Haggerty, Wikicommons

Bosnie_bobslee © Lazhar Neftien, Wikicommons

Munchen © Rolf Schlagenhaft, Wikicommons

Munchen1

Berlijn © Global Fish, Wikicommons

Berlijn1 © N.-Lange.de