"De stricts contrôles aux frontières demeureront en vigueur durant au moins les 18 prochains mois. Et nous nous dotons des moyens nécessaires pour y parvenir", a déclaré Michael Gunner, le chef du gouvernement de ce Territoire, sur la chaîne ABC.

La région nord, faiblement peuplée, compte quelque 250.000 habitants dont 30% d'aborigènes, selon les chiffres du gouvernement.

Les communautés aborigènes sont considérées comme étant particulièrement vulnérables aux maladies comme le Covid-19 en raison de facteurs socio-économiques et culturels qui ont un impact sur l'accès aux soins médicaux et entraînent des problèmes de santé sous-jacents.

De nombreuses communautés aborigènes habitant dans des zones reculées où les services de santé sont peu nombreux redoutent d'être donc touchées par le Covid-19.

Mettre en place cette mesure exceptionnelle, "c'est ce que je pense devoir faire pour m'assurer que certaines des personnes les plus vulnérables au monde demeurent en sécurité", a expliqué M. Gunner.

Le Territoire du Nord a enregistré peu de cas et aucun décès du coronavirus depuis le début de la pandémie.

Actuellement fermé aux visiteurs en provenance de l'Etat de Victoria et de Sydney, identifiés comme des foyers d'infection, M. Gunner a indiqué que cette mesure devrait s'étendre à d'autres régions de l'immense île-continent.

L'Australie, qui a enregistré près de 22.000 cas et 332 décès liés au coronavirus, a également fermé ses frontières internationales pour une durée indéterminée.

"De stricts contrôles aux frontières demeureront en vigueur durant au moins les 18 prochains mois. Et nous nous dotons des moyens nécessaires pour y parvenir", a déclaré Michael Gunner, le chef du gouvernement de ce Territoire, sur la chaîne ABC.La région nord, faiblement peuplée, compte quelque 250.000 habitants dont 30% d'aborigènes, selon les chiffres du gouvernement.Les communautés aborigènes sont considérées comme étant particulièrement vulnérables aux maladies comme le Covid-19 en raison de facteurs socio-économiques et culturels qui ont un impact sur l'accès aux soins médicaux et entraînent des problèmes de santé sous-jacents.De nombreuses communautés aborigènes habitant dans des zones reculées où les services de santé sont peu nombreux redoutent d'être donc touchées par le Covid-19.Mettre en place cette mesure exceptionnelle, "c'est ce que je pense devoir faire pour m'assurer que certaines des personnes les plus vulnérables au monde demeurent en sécurité", a expliqué M. Gunner.Le Territoire du Nord a enregistré peu de cas et aucun décès du coronavirus depuis le début de la pandémie.Actuellement fermé aux visiteurs en provenance de l'Etat de Victoria et de Sydney, identifiés comme des foyers d'infection, M. Gunner a indiqué que cette mesure devrait s'étendre à d'autres régions de l'immense île-continent.L'Australie, qui a enregistré près de 22.000 cas et 332 décès liés au coronavirus, a également fermé ses frontières internationales pour une durée indéterminée.