Sur la place de Brouckère dont les travaux viennent (enfin) de s'achever, ce bon vieux Métropole récolte à nouveau les regards fascinés qu'il mérite. Sous l'emblématique auvent rouge de sa longue terrasse, les clients papotent en sirotant des cafés ou des bières blondes "bien de chez nous". L'histoire, ici, se répète à perpétuité: en 1890, le houblon constitue déjà l'appât de la famille Wielemans, célèbres brasseurs de Forest qui se mettent en tête de populariser leurs breuvages dans tout le centre-ville en créant le Café Métropole. L'architecte Alban Chambon se charge de la décoration, misant sur un style bourgeois sophistiqué. Bingo: le bar connaît un succ...