La candidature du parc avait été déposée au début de l'année 2018 à l'initiative du gouvernement flamand. Ce parc était le premier paysage flamand pour lequel une demande de reconnaissance avait été déposée à l'Unesco.

Mais cette candidature a finalement été retirée. L'Icomos a émis un avis critique sur le parc. Comme le Comité du patrimoine mondial suit généralement l'avis de l'Icomos et que la décision de reconnaissance ou pas est irréversible, il a été décidé de retirer le dossier et de le revoir.

Concrètement, l'Icomos estime que le caractère exceptionnel universel des Hoge Kempen comme "paysage de transition rural-industriel" n'a pas suffisamment été démontré. Des remarques ont été faites sur le degré de protection et de délimitation, "résolvables en grande partie", selon M. Bourgeois.