Au vu du protocole actuel, "il nous est impossible d'autoriser la tenue des festivités pré-carnavalesques qui auraient dû avoir lieu dans l'entité jusqu'au 28 janvier inclus", souligne dans un communiqué la Ville de Binche.

"Par ailleurs, les décisions qui seront prises pour le Carnaval de Binche n'impliquent pas qu'elles seront identiques pour les carnavals de l'entité se tenant plus tard dans la saison", précise le communiqué "Nous y croyons encore", avancent les autorités locales, tout en restant prudentes.

Depuis le pic de fin novembre, "les chiffres vont dans le bon sens. Dans le même temps, le taux de vaccination dans l'entité binchoise n'a cessé d'augmenter."

L'an dernier, toutes les festivités carnavalesques de l'entité de Binche avaient été annulées.

Au vu du protocole actuel, "il nous est impossible d'autoriser la tenue des festivités pré-carnavalesques qui auraient dû avoir lieu dans l'entité jusqu'au 28 janvier inclus", souligne dans un communiqué la Ville de Binche. "Par ailleurs, les décisions qui seront prises pour le Carnaval de Binche n'impliquent pas qu'elles seront identiques pour les carnavals de l'entité se tenant plus tard dans la saison", précise le communiqué "Nous y croyons encore", avancent les autorités locales, tout en restant prudentes. Depuis le pic de fin novembre, "les chiffres vont dans le bon sens. Dans le même temps, le taux de vaccination dans l'entité binchoise n'a cessé d'augmenter." L'an dernier, toutes les festivités carnavalesques de l'entité de Binche avaient été annulées.