Le patron et co-fondateur du fonds d'investissement Blackstone, qui gagnait près de deux millions de dollars par jour en 2014, "aime la France, aime notre patrimoine", a raconté samedi le directeur du domaine, Jean d'Haussonville.

Déjà mécène des musées parisiens des Arts Décoratifs et du Louvre, le financier a décidé de soutenir la restauration des jardins de Chambord qu'il a visité à deux reprises ces dernières années.

Il avait notamment "l'idée d'aider la France à un moment où nous voyons que le patrimoine est un enjeu de civilisation", a ajouté Jean d'Haussonville, en citant les attentats djihadistes qui ont fait 238 morts en France depuis janvier 2015.

-, AFP
- © AFP

Le roi François 1er (1494-1547) a supervisé l'édification du château de Chambord, aujourd'hui classé au patrimoine mondial de l'Humanité. Il "souhaitait que Chambord soit une sorte d'île surgissant d'un détournement de la Loire", à 4 km du château, a rappelé M. d'Haussonville.

Il avait chargé un ingénieur hydrologue de commencer des travaux en 1545 mais il est mort deux ans plus tard. Le roi Louis XIV a fait construire à partir de 1682 une terrasse sur laquelle est installé ce jardin en 1734.

AFP
© AFP

Mais "les anciens parterres à la française étaient devenus du gazon", a expliqué le directeur du domaine. Avec le don de Stephen Schwarzman, "l'intégralité des parterres (d'une surface de 6,5 hectares) sont payés. Les travaux seront livrés pour Noël. Nous ouvrirons au public le 21 mars 2017", a précisé M. d'Haussonville.

Le patron et co-fondateur du fonds d'investissement Blackstone, qui gagnait près de deux millions de dollars par jour en 2014, "aime la France, aime notre patrimoine", a raconté samedi le directeur du domaine, Jean d'Haussonville. Déjà mécène des musées parisiens des Arts Décoratifs et du Louvre, le financier a décidé de soutenir la restauration des jardins de Chambord qu'il a visité à deux reprises ces dernières années. Il avait notamment "l'idée d'aider la France à un moment où nous voyons que le patrimoine est un enjeu de civilisation", a ajouté Jean d'Haussonville, en citant les attentats djihadistes qui ont fait 238 morts en France depuis janvier 2015. Le roi François 1er (1494-1547) a supervisé l'édification du château de Chambord, aujourd'hui classé au patrimoine mondial de l'Humanité. Il "souhaitait que Chambord soit une sorte d'île surgissant d'un détournement de la Loire", à 4 km du château, a rappelé M. d'Haussonville. Il avait chargé un ingénieur hydrologue de commencer des travaux en 1545 mais il est mort deux ans plus tard. Le roi Louis XIV a fait construire à partir de 1682 une terrasse sur laquelle est installé ce jardin en 1734. Mais "les anciens parterres à la française étaient devenus du gazon", a expliqué le directeur du domaine. Avec le don de Stephen Schwarzman, "l'intégralité des parterres (d'une surface de 6,5 hectares) sont payés. Les travaux seront livrés pour Noël. Nous ouvrirons au public le 21 mars 2017", a précisé M. d'Haussonville.