"Il a l'air d'avoir été un peu maltraité, mais je crois que c'est à cause des innombrables câlins qu'il a reçus", souligne Jacqui Mills, une porte-parole de cet aéroport du sud-ouest de l'Angleterre.

Sur la photo largement diffusée dans les journaux et sur internet, le teddy bear a triste allure avec son oeil manquant, une oreille pendante, et un pelage en mohair sérieusement élimé et recousu au niveau de l'abdomen.

Il a été retrouvé dans un sac plastique voici 14 mois, avec une photo en date de mars 1918 où il figure en compagnie de deux fillettes Dora et Glyn.

Les propriétaires ou témoins susceptibles d'aider à élucider le mystère sont invités à se manifester auprès de l'aéroport.

"Il a l'air d'avoir été un peu maltraité, mais je crois que c'est à cause des innombrables câlins qu'il a reçus", souligne Jacqui Mills, une porte-parole de cet aéroport du sud-ouest de l'Angleterre. Sur la photo largement diffusée dans les journaux et sur internet, le teddy bear a triste allure avec son oeil manquant, une oreille pendante, et un pelage en mohair sérieusement élimé et recousu au niveau de l'abdomen. Il a été retrouvé dans un sac plastique voici 14 mois, avec une photo en date de mars 1918 où il figure en compagnie de deux fillettes Dora et Glyn. Les propriétaires ou témoins susceptibles d'aider à élucider le mystère sont invités à se manifester auprès de l'aéroport.