En Isère, l'obligation du port du masque en extérieur à partir de onze ans s'applique jusqu'à nouvel ordre aux stations de ski des Deux-Alpes, de l'Alpes-d'Huez, de Chamrousse et de Villard-de-Lans, où l'affluence est "forte [...], notamment en cette période de l'année", a annoncé jeudi soir la préfecture dans un communiqué.

Dans les Hautes-Alpes, la préfecture a décidé d'appliquer cette même restriction aux "fronts de neige et dans les centres de stations dès ce 31 décembre et pour une durée d'un mois".

Ces nouvelles mesures viennent s'ajouter à celles actées dans les stations de ski par les départements voisins de la Savoie et de la Haute-Savoie.

En Savoie, le port du masque en extérieur est en vigueur dans les trente-huit stations de ski du département depuis le 24 décembre et le restera jusqu'au 4 janvier, sauf prolongation.

En Haute-Savoie, un arrêté pris le 30 novembre rend cette restriction obligatoire dans quarante-six communes du département, parmi lesquelles plusieurs stations de sports d'hiver, jusqu'au 4 janvier. Cette restriction a été étendu à cinquante-et-une autre communes jeudi soir.

En Isère, l'obligation du port du masque en extérieur à partir de onze ans s'applique jusqu'à nouvel ordre aux stations de ski des Deux-Alpes, de l'Alpes-d'Huez, de Chamrousse et de Villard-de-Lans, où l'affluence est "forte [...], notamment en cette période de l'année", a annoncé jeudi soir la préfecture dans un communiqué.Dans les Hautes-Alpes, la préfecture a décidé d'appliquer cette même restriction aux "fronts de neige et dans les centres de stations dès ce 31 décembre et pour une durée d'un mois".Ces nouvelles mesures viennent s'ajouter à celles actées dans les stations de ski par les départements voisins de la Savoie et de la Haute-Savoie.En Savoie, le port du masque en extérieur est en vigueur dans les trente-huit stations de ski du département depuis le 24 décembre et le restera jusqu'au 4 janvier, sauf prolongation.En Haute-Savoie, un arrêté pris le 30 novembre rend cette restriction obligatoire dans quarante-six communes du département, parmi lesquelles plusieurs stations de sports d'hiver, jusqu'au 4 janvier. Cette restriction a été étendu à cinquante-et-une autre communes jeudi soir.