7 manières efficaces pour cesser de se faire du souci (prouvées scientifiquement)

03/12/15 à 12:35 - Mise à jour à 13:09

Source: Usa Today

Entre les problèmes personnels, le travail et tout ce qui alimente le stress au quotidien, les soucis peuvent vite devenir écrasants. Certes dans certains cas, ils sont utiles car ils nous poussent à agir et à faire face aux problèmes, et trouver des solutions. Mais trop d'inquiétude peut engendrer de l'anxiété, ce qui affecte notre bonheur et notre santé. Voici 7 façons de s'en délester.

7 manières efficaces pour cesser de se faire du souci (prouvées scientifiquement)

. © iStockphoto

L'inquiétude chronique peut interférer avec le sommeil, les performances au travail, l'appétit, les relations sociales. Elle peut même engendrer des problèmes mentaux et donc avoir des conséquences physiques, comme la dépression, les pensées suicidaires, troubles digestifs, voire même la suppression du système immunitaire ou encore des problèmes cardiaques.

Comment sortir donc de ce cercle vicieux? Voici 7 suggestions scientifiquement prouvées pour reprendre le contrôle de ses pensées.

1. Faire une liste

Lister ses soucis, première étape pour s'en débarasser

Lister ses soucis, première étape pour s'en débarasser © iStockphoto

Posez par écrit la liste de vos soucis sur une feuille de papier. Prenez conscience de vos problèmes un à un et groupez les. Transformer visuellement les choses qui sont source de stress, permet de se rendre compte que la liste n'est pas si longue que ça. D'autant que l'on s'aperçoit par la même que souvent, bon nombre de problèmes sont en fait liés.

"Cela peut sembler contre intuitif, mais c'est comme si vous vidiez votre tête de toutes ces peurs", explique Sian Beilock, professeur de psychologie à l'Université de Chicago à U.S. News. "Vous réévaluez la situation et êtes dès lors vous êtes moins enclin à vous faire du souci au sujet de votre situation puisque vous avez abattu la bête."

2. Sortir de chez soi

7 manières efficaces pour cesser de se faire du souci (prouvées scientifiquement)

© iStockphoto

Shinrin-yoku, qui signifie "bain de forêt" en japonais, désigne le fait de passer du temps en plein air. C'est prouvé, ça marche!

Une étude réalisée par Stanford, démontre que les individus qui passaient du temps en plein air "bénéficiaient d'une baisse d'activité dans la région du cerveau liée aux facteurs de dépression". D'autres études prouvent que l'exposition aux phynoncides (composants que l'on retrouve dans certains arbres comme le pins, le cèdre et le chêne) pouvaient faire baisser la pression sanguine, ce qui soulage le stress et augmenter le taux de globules blancs dans le sang.

3. Manger sainement et réduire la caféine

.

. © iStockphoto

Le stress affecte les gens de façon différente. Certains mangent moins, d'autres trop et certains peuvent opter pour la consommation de nourriture malsaine. Mal manger peut aussi être source de stress.

Par ailleurs, il est conseillé d'éviter la consommation de café lorsque l'on est stressé. C'est connu, la caféine est un stimulant du système nerveux. Elle a donc pour effet de déclencher une poussée d'adrénaline et nous stresse davantage.

4. "Planifier" ses moments d'inquiétude

.

. © iStockphoto

Consacrer un temps exclusivement à ses angoisses peut aider à contrôler ses pensées au lieu de laisser nos craintes prendre le dessus.

"Lorsque l'on s'inquiète, ça n'aide pas vraiment d'avoir une personne qui nous dit d'arrêter", explique Tom Borkovec, professeur de psychologie à la Penn State University. Il ajoute dans Live Science que "si vous dites à quelqu'un de postposer ses ruminations pendant un moment, il en est effectivement capable."

Laissons donc nos problèmes de côté jusqu'à ce qu'il soit temps de les aborder, pour ensuite se concentrer et chercher efficacement une solution.

5. Méditer

7 manières efficaces pour cesser de se faire du souci (prouvées scientifiquement)

© iStockphoto

La méditation peut avoir des effets spectaculaires lorsqu'il s'agit de réduire le stress et calmer les esprits angoissés. D'après une étude menée par la Carnegie Mellon University, les individus ayant médité 25 minutes pendant trois jours avaient constaté une nette amélioration de leur stress. En revanche, une analyse de 2014 sur la méditation a prouvé que les effets n'étaient que limités sur la dépression et l'anxiété.

6. Rester occupé

Tricoter, c'est bon pour le moral

Tricoter, c'est bon pour le moral © iStockphoto

Se distraire peut être un moyen efficace d'oublier ses problèmes. Il faut essayer de trouver une tâche qui nécessite l'emploi des mains et du cerveau. C'est précisément ce que révèle une étude faite par le Conseil de Recherche Médicale. En effet, avoir les mains et l'esprit occupés interfère avec le processus d'encodage et stockage d'images, ce qui nous empêche de penser à tous nos soucis.

Lire par exemple >>> Le tricot, yoga des doigts

7. Faire du sport

7 manières efficaces pour cesser de se faire du souci (prouvées scientifiquement)

© iStock Photos

Eh, oui, le sport est toujours recommandé... Mais il y a une bonne raison à ça. C'est parce que ça fonctionne. Faire du sport de manière régulière est une façon naturelle d'augmenter sa production de sérotonine. C'est bien pour cela qu'on l'appelle également "hormone du bonheur".

En savoir plus sur:

Nos partenaires