Le plan autobronzant

Les plus audacieuces miseront sur l'autobronzant qui ne part pas, cela va sans dire, avec le démaquillant et se décline en différentes textures : gel, crème ou sous forme de gouttes à mélanger, au choix. Sophie Szustak, conseillère beauté et make-up artist chez Planet Parfum, rappelle qu'il est primordial d'avant tout préparer la peau, via un bon nettoyage : " La première vraie étape, c'est de faire un gommage, plutôt doux pour le visage, et plus épais pour le corps. " En ce qui concerne l'autobronzant, pour obtenir le résultat escompté, il est généralement nécessaire de l'appliquer deux à trois jours d'affilée, mais en faible quant...

Les plus audacieuces miseront sur l'autobronzant qui ne part pas, cela va sans dire, avec le démaquillant et se décline en différentes textures : gel, crème ou sous forme de gouttes à mélanger, au choix. Sophie Szustak, conseillère beauté et make-up artist chez Planet Parfum, rappelle qu'il est primordial d'avant tout préparer la peau, via un bon nettoyage : " La première vraie étape, c'est de faire un gommage, plutôt doux pour le visage, et plus épais pour le corps. " En ce qui concerne l'autobronzant, pour obtenir le résultat escompté, il est généralement nécessaire de l'appliquer deux à trois jours d'affilée, mais en faible quantité. " Je conseille toujours à mes clientes de se limiter à une petite noisette au niveau de leur main et de vraiment la fondre sur la figure, après avoir étalé leur soin hydratant, précise la spécialiste en maquillage. Si elles veulent un hâle plus prononcé, elles recommenceront, le soir. Mais pour un résultat léger, une fois par jour suffit amplement. Pour le corps par contre, on peut y aller un peu plus franco puisque la surface est plus grande. Et pour une bonne application en général, il est important de toujours bien faire des mouvements circulaires et ne jamais rester au même endroit. " Un nouveau gommage est également à prévoir une à deux fois par semaine pour enlever les petites cellules mortes parce que, lorsqu'il y en a, l'autobronzant donne un effet plus foncé.Pour les plus méfiantes, il y a toujours l'option poudre bronzante, style terracotta, qui s'enlève et s'applique plus facilement. Sophie Szustak conseille la marche à suivre suivante : " Avec un pinceau, appliquer la poudre en partant du front, revenir vers les pommettes et finir par la bouche, en dessinant un " 3 " au niveau des contours, parce que ça va donner beaucoup plus d'éclat. Auparavant, on avait tendance à en disposer partout, même au niveau du nez et sous l'oeil, mais ça ternit davantage. " Le maquillage est alors juste un moyen de parfaire le teint naturel de la peau qui, bien nettoyée et hydratée, paraîtra plus lumineuse. Le highlighter fait également partie des produits qui améliorent l'allure générale en mettant certaines zones en avant. " On peut le poser au-dessus des pommettes et juste en dessous des sourcils, ça apporte beaucoup de lumière. C'est une nacre légèrement irisée et peu importe la couleur ou le type de peau, ça donne vraiment un bel effet, souligne l'experte. Mais il faut se limiter à de petites touches glow. "Si le teint est crucial, le reste du make-up doit néanmoins suivre la même optique. Pour la bouche, mieux vaut éviter un rouge trop intense ou trop foncé, qui aura tendance à éclaircir la peau. L'été, les couleurs plus chaudes, plus orangées, comme un corail ou un rose léger, sont à privilégier. Les gloss fonctionnent également très bien avec un minois hâlé et lui donne de la luminosité. Pour les yeux, les fards à paupières liquides sont plus irisés ou nacrés que les poudres, cela ajoute encore de l'éclat. Pour choisir la teinte, tout dépend de la carnation. Il est tout à fait possible de miser sur des tons plus froids tels que le bleu ou le vert ou de rester dans quelque chose de plus naturel. Par Elodie Simons