A 45 ans, Fabien Grégoire fait valoir un joli curriculum pâtissier. Cela s'explique par une enfance frottée aux bonnes choses grâce à un père habile aux fourneaux. "La nourriture comme moyen de donner du plaisir et de rassembler s'est très vite imposée à moi", explique ce natif de Nancy. De 1993 à 2000, l'homme se forme au métier de la plus belle façon qui soit: il entre...