Humphrey

Humphrey © DR

Trouver son style en cuisine est probablement ce qu'il y a de plus difficile. Il est tellement plus aisé de reproduire ce que l'on a déjà vu ailleurs. Avec Humphrey, Bruxelles tient enfin un restaurant marqué par la singularité d'une vision. On doit cette enseigne brute de décoffrage à Yannick Van Aeken, un chef qui ne craint ni le piment, ni le métissage. Avec son acolyte en salle, Glen Ramaekers, il propose une " sharing plate experience " tout sauf fade. Poireaux grillés et Lardo di Colonnata (14 euros), poitrine de cochon laquée, servie avec du chou lacto-fermenté (15 euros), ailes de poulet au céleri et au fromage bleu (9 euros)... Ce resto s'appelle " reviens ".

36-38, rue Saint-Laurent, à 1000 Bruxelles.

Tél. : 0472 04 95 80.

www.humphreyrestaurant.com

Jules & Charles

Jules & Charles © DR

Ne pas rater cette petite adresse au décor boisé de " rorbu ", du nom de cette cabane de pêche scandinave au charme ravageur. Verrière chic, plafond brut, lampes industrielles, cuisine ouverte, tableau noir, terrasse urbaine et tabourets Tolix rouge... un amour d'adresse. Après deux années d'existence, Jules & Charles s'est offert un coup de fouet à la faveur d'une " Annexe " privatisable, de nouveaux associés et d'un chef exécutif passé par le Chalet de la Forêt, Alexandre De groodt, oeuvrant sous la houlette de Matthieu Léonard. Carte aux contours italiens mais pas que - excellent vitello avec feuilles d'huître, mouclade, tartare au couteau - et vins fins parfaitement défendus en salle par Sandrine Cuzon.

46, avenue Charles Thielemans, à 1150 Bruxelles.

Tél. : 02 779 88 84.

www.julesetcharles.com

La Buvette

Avec son menu unique 6 services à 49 euros, La Buvette se situe aux confins de l'addition à moins de 50 euros le couvert. Il reste qu'il s'agit de l'une des expériences les plus intéressantes de la capitale. Celle-ci prend place dans une boucherie chevaline dont les contours Art nouveau datent de 1930. Aux fourneaux, Nicolas Scheidt, chef intelligent qui est à Bruxelles ce qu'un Kobe Desramaults est à Gand, multiplication des concepts comprise. On a encore sur la langue des créations telles qu'encornet, andouille de Guémené et kari gosse ; épinard, ricotta et sésame noir (une merveille ! ) ; ou poireau, oeufs de saumon, yuzu... L'adresse est l'une des rares à proposer une carte de bières - et un pairing - dignes de ce nom.

108, chaussée d'Alsemberg, à 1060 Bruxelles.

Tél. : 02 534 13 03.

www.la-buvette.be

Le Bout de Gras

La créolité est-elle l'avenir du monde ? Dans la foulée du philosophe Edouard Glissant, on le pense très sincèrement. A Bruxelles, Laurent Balancy, originaire de La Réunion, opère une formidable créolisation de la gastronomie. Avec son physique de demi de mêlée, ce bon géant souriant jongle avec les ingrédients et les cuisines. Aussi à l'aise avec des croquettes de pieds de porc (9 euros) qu'un oeuf en meurette (9 euros), le chef régale dans le cadre d'une ancienne boucherie dont témoigne une sublime frise ovine et bovine. On ne rate pas ? Le Cassoulet Bout de Gras exotisé aux feuilles de quatre-épices. Vins nature à la carte : Puzelat, Hauvette, Descombes...

89, rue Américaine, à 1050 Bruxelles.

Tél. : 0488 16 00 12.

Oficina

Oficina s'affiche intimiste. La grammaire décorative abonde dans ce sens : banquette en bois récupérée, granito, chaises en toile de jute, plafond en bois, miroirs pour donner de la profondeur... Si la carte, inscrite à la craie sur un tableau noir, est plutôt réduite, elle n'est pas moins explosive. Elle se divise en 5-6 " salads " et une petite dizaine de " dishes ". Le tout repose sur des associations créatives de saveurs qui changent des habituelles routines. Par exemple ? Burrata-fenouil-orange qui met de l'acidité et de la fraîcheur au coeur d'un fromage servi trop souvent laiteux, idem pour la rencontre entre feta, betterave et cresson ou encore les moules à l'ail qu'exhausse une bonne dose d'estragon. Vins espagnols de La Buena Vida, une référence.

16, rue d'Alost, à 1000 Bruxelles.

Tél. : 0472 04 95 30.

Origine

Une gastronomie juteuse et créative à prix d'ami ? C'est ici que ça se passe. On doit cette adresse à Xavier Lizen, un chef avec beaucoup de talent passé par le WY de Bart De Pooter. Des exemples ? Tartare de maquereau, granny-smith et pickles d'oignon rouge ; Ballotine de volaille, échalote confite, jus de romarin et grenaille frite ; dos de cabillaud rôti et risotto d'épeautre au citron confit... On en prend la mesure avec un menu 4 services à 38 euros. Celui-ci est structuré de manière atypique en compositions " froides ", " tièdes ", " chaudes " ou " douces ". Le décor, quant à lui, assez cosy, est rythmé par une floppée d'ampoules qui déboulent du plafond.

36, rue Général Leman, à 1040 Bruxelles.

Tél. : 02 256 68 93.

Bistro Racine

Bistro Racine © DR

A la tête de cette enseigne, on trouve un tandem qui pédale dans la bonne direction depuis une cuisine ouverte. Le scénario de ce néo-bistro, où le menu s'affiche en version concentrée au tableau noir, s'écrit sur la base d'une cuisine de marché boostée à la créativité. Jean-Marie Bucumi et Jimmy Collodoro se complètent à la perfection. En témoigne une entrée comme " OEuf 63 °C, pommes de terre, thé fumé ". Véritable caresse au palais, le mets affiche une texture crémeuse dans laquelle il fait bon se perdre. Les amateurs de viande s'enthousiasmeront pour la cuisson au four à braise Mibrasa. Une sélection de vins ni modeuse ni ringarde (Crozes signé Graillot...) achève de mettre l'épicurien à genoux.

2, rue Courte de la Station, à 1440 Braine-le-Château.

Tél. : 02 366 10 51.

www.bistroracine.be

Bouch' et Bouchon

Dans un restaurant à la décoration épurée façon Shaker, Mathias Christiaens et Brice Badet se relayent à tour de rôle aux fourneaux et en salle. La formule n'a pas son pareil pour conserver son peps à la cuisine et sa générosité à l'accueil. La carte qui change sans cesse évite, elle aussi, les lassitudes. Queues de boeuf à la Chimay Bleue, oeuf cocotte au foie gras, côte à l'os... c'est savoureux ! Côté vins, la bonne surprise vient du fait que les intéressés importent leurs flacons en direct - d'où le coefficient minimaliste et la majorité des prix qui restent sagement sous les 40 euros. Au programme : Domaine Laurent Cognard, Domaine de Gaure, Vincent Paris...

8, place Louise Godin, à 5000 Namur.

Tél. : 0477 85 27 08.

Little Paris

Little Paris © DR

Gastronomiquement, Little Paris est sans doute ce qui est arrivé de mieux à Waterloo. La bonne nouvelle, c'est que le public l'a compris et ne boude pas son plaisir. Pourtant, l'adresse se cache derrière une façade qui ne paie pas de mine et un décor plutôt quelconque. Le miracle réside ici en la personne du chef, Arold Bourgeois, Français en exil mû par l'envie d'exporter l'esprit d'excellence bistrotière parisienne. Au programme, des tapas et une carte restreinte mais travaillée : tranches de biche servies avec sauce Hoisin et avocat ; parmentier de joue de boeuf confit, émulsion au foie gras, calamars à la plancha, carbonara de chorizo, saucisses Chistera Louis Ospital... Remarquable ! Vins à la hauteur de cette cuisine d'auteur.

89, chaussée de Bruxelles, à 1410 Waterloo.

Tél. : 02 354 84 57.

www.little-paris.be

Les Coudes sur la table

Les Coudes sur la table © DR

" Table d'amis et vins de terroir ", comment résister à cette punchline ? C'est d'autant plus difficile que ce credo émaillé de bons produits - pâtes Mancini, sardines José Peña... - s'écrit à la faveur de menus de la semaine déclinés sous la forme de trois entrées, trois plats. C'est simple, savoureux, inventif et emmené par un trio d'associés - Baudoin Galler et Donatienne, son épouse, Maroussia de Neuville - épaulée par un chef indépendant. Le tout est " cocotte friendly " - des plats mijotés à partager le dernier dimanche du mois - et prisé comme chef-lieu du vin nature dans ce coin de la province de Liège, grâce à des fournisseurs tels Laurent Mélotte (True Great Wines), TG vins...

2a, Au Chession, à 4053 Embourg.

Tél. : 0471 79 16 18.

www.lescoudessurlatable.com

Paris-Brest

" Le resto où l'on boit, le bistro où l'on mange ", ce slogan pas prétentieux résume bien l'esprit du Paris-Brest de Michel Dans. Pendant de longues années, ce chef a pratiqué une cuisine de grande précision dans le cadre d'un bistro sans éclat. Désormais, il s'expose à la lumière dans un décor léché : mur végétal, cuisine partiellement ouverte, comptoir en briques de bois hexagonales, luminaires sagement alignés... La bonne nouvelle, c'est que la carte en ressort grandie, à l'image de sa terrine de gibier servie avec des légumes au vinaigre (9 euros), de ses boulets maison (14 euros) ou du cabillaud et chou frisé à la planche (20 euros). Belle sélection de bières spéciales.

16, rue du Pont, à 4000 Liège.

Tél. : 04 223 47 11.

L'Esprit Bouddha

L'Esprit Bouddha © DR

La cuisine de L'Esprit Bouddha est assurée par Tien Chin Chi, chef aux racines chinoises dont l'horizon gustatif ne s'arrête pas à l'empire du Milieu. Il cisèle une assiette panasiatique, fortement marquée par les produits européens (saint-jacques de Dieppe, porc Duke of Berkshire, boeuf charolais qu'il utilise pour confectionner ses gyozas, ainsi que des légumes bio glanés à la ferme du Maustitchi). Les plats à retenir ? Le canard au jus d'iyokan (une mandarine japonaise assez subtile), les crevettes sauvages au curry fumé et lait de coco, ainsi que les dés de pluma ibérique aux épices chinoises et légumes. Mention pour la vaste sélection de whiskys et de vins (Métras, Grange des Pères, Domaine de Trévallon...)

30, place des Martyrs, à 6041 Gosselies.

Tél. : 071 37 22 05.

www.restochinois.be

Uppkök

Uppkök © DR

Depuis 2013, " Uppkök " - néologisme suédois signifiant " cuisine découverte " - témoigne de l'état d'esprit du chef Martin Hubaut, qui a longtemps officié au Recto Verso à Bouge. Agité par un retour aux choses simples, l'homme s'est livré à une " mise à nu " des codes de la restauration. En phase avec cette profession de foi, il a également opté pour une stricte obédience à un dogme locavore, à une pureté environnementale - la traction animale -, ainsi qu'à un catéchisme de l'épure sur assiette : un produit central auquel répond au moins un légume ainsi qu'un jus, un condiment, voire un pesto. On retient ? Ses variations sur le bar, à l'instar de celle qui convoque asperges blanches, jus de poule, morilles et échalotes.

19, Chaussée Nationale 4, à 5530 Sart-Bernard.

Tél. : 081 51 20 23.

www.uppkok.be

Bistro Bruut

Bistro Bruut © DR

C'est l'un des plus agréables restaurants de la ville, avec vue sur les canaux. Carrelage noir et blanc au sol, luminaires originaux, tables en bois brut et confortables fauteuils, le décor se veut léché, avec un petit côté vintage dans l'air du temps. Deux cousins - Bas et Bruno Timperman - y proposent une cuisine bistronomique créative et raffinée à l'instar de ces asperges à la flamande réinterprétées, avec perles de blancs d'oeufs et huile de persil. Ou du merlu avec des carottes, de la mousseline d'oranges, des chicons et des graines de moutarde.

9, Meestraat, à 8000 Bruges.

Tél. : 050 69 55 09.

www.bistrobruut.be

Publiek

Publiek © DR

Une maison de maître dans un quartier populaire : tel est le cadre du restaurant de Kelly Dehollander et Olly Ceulenaere. Avec ses murs bruts, ses grandes fenêtres et ses espaces ouverts, Publiek se veut à la fois sobre et chic. Comme la cuisine proposée par Olly Ceulenaere, qui préfère la bière artisanale au champagne, ou la saucisse plutôt que le foie gras. Bref, des produits d'une belle simplicité qu'il met en oeuvre avec talent. Le midi, on y mange les meilleures boulettes du coin ou un délicieux plat végétarien à base de haricots, courgettes, menthe et aneth. Le soir, on appréciera un morceau de poitrine lardée de chou-fleur grillé au barbecue et d'huile d'ail sauvage. Pour le dessert, le chef surprend avec un sorbet d'herbes vertes.

39, Ham, à 9000 Gand.

Tél. : 09 330 04 86.

www.publiekgent.be

Bistro Lust

Le nom du lieu n'est autre que celui de son propriétaire, Johan Lust, qui a aménagé cette maison de maître avec style, sans pour autant tomber dans l'extravagance. Les tables en bois sont installées dans le salon avec cheminée, les chaises sont confortables et les nappes absentes. En cas de beau temps, la terrasse est un must. C'est Wouter Vandeput qui officie en cuisine, proposant des plats bistro-gastro de qualité, où la créativité des associations prime. Un exemple ? Cette entrée qui combine petits pois et radis agrémentés de ponzu, une sauce japonaise aux agrumes. Ou encore ce plat où les langoustines flirtent avec les joues de porc, accompagnées d'asperges et de bisque. Le plus : une belle cave, avec des bouteilles proposées également à la vente.

14, Wieringstraat, à 3000 Louvain.

Tél. : 016 23 12 23.

www.bistrolust.be

Roots

Roots © DR

Manger sur un banc d'écolier, assis dans les sièges en cuir adossés au mur ou face à la cuisine ouverte ? Qu'importe, dans cet établissement, on se sent partout comme chez soi. Nele Victoor et Kim Devisschere ont fait de ce lieu du quartier gantois Patershol un restaurant sympathique qui se débrouille plutôt bien sur le plan gastronomique. Le chef, Kim Devisschere, sait y faire, sans pour autant privilégier les produits de luxe. Il réussit en effet des prouesses culinaires avec de simples cuisses de poulet, des joues de porc et des topinambours, et n'hésite pas à combiner un morceau de viande de boeuf à des courgettes et du caillé de chèvre. Même ses desserts font preuve d'originalité, à l'image de son granité au cerfeuil.

5, Vrouwebroersstraat, à 9000 Gand.

Tél. : 09 310 67 73.

www.rootsgent.be

Hubert Gastrobar

Hubert Gastrobar © DR

A côté de leur restaurant gastronomique Sans Cravate, Henk Van Oudenhove et Veronique Bogaert ont ouvert un sympathique bistrot avec cuisine ouverte et long bar où manger. Très lumineuse, la salle fait la part belle aux matériaux naturels et aux couleurs vives. L'adresse est réputée pour ses plats pleins de saveurs et sa cuisson à la broche. Celle-ci tient d'ailleurs le rôle principal dans l'espace. A la carte, on retrouve tant des aubergines grillées qu'un coquelet, sauce à l'estragon. Les plats sophistiqués ne sont pas l'objectif du lieu qui cherche davantage à proposer une qualité à la fois artisanale et haut de gamme, en toute simplicité. Le saumon est ainsi fumé par le chef tandis qu'il propose une délicieuse terrine de lapin.

159, Langestraat, à 8000 Bruges.

Tél. : 050 64 10 09.

www.gastrobar-hubert.be

Veranda

Combiner un aménagement sobre, une carte restreinte, une cuisine gastronomique innovante et une addition attractive : voilà le défi relevé avec brio par cette enseigne anversoise. Le chef et propriétaire des lieux, Davy Schellemans, a depuis 2016 troqué son emplacement d'origine pour un restaurant plus vaste et plus luxueux. Mais le prix des menus n'a pas changé pour autant. Si le soir, il faut compter 55 euros pour le " 5 services ", les " 2 et 3 services " sont proposés, le midi, à 27 et 35 euros. L'homme y marie avec harmonie des produits simples comme des sardines et du chou-fleur ou des poireaux grillés et des raisins. L'adresse est également un repaire idéal pour les amateurs de vins naturels.

34, Lange Lobroekstraat, à 2060 Anvers.

Tél. : 03 218 55 95.

www.restaurantveranda.be