Genre: Café frappant
...

Voilà un Caberdouche qui a les honneurs d'un spot idéal, la place de la Liberté, à Bruxelles. Rehaussée du portrait de Charles Rogier, l'agora en question fait valoir calme salutaire et exposition de rêve par temps ensoleillé. Les contours de ce bistrot cèdent à l'air du ciel : murs de briques laissés bruts, bois clair, hublot au sol permettant de jeter un oeil sur le système de pompes à bière... La bière ? Parlons-en, ses fers sont gravés aux initiales du groupe AB InBev. Dommage. Heureusement, la carte propose des réjouissances à l'attention des francs-tireurs du houblon : Zinnebir, Vogelpik de la brasserie En Stoemelings ou Lupulus Organicus... Idem pour les vins nature en provenance de Titulus. La cuisine, sans façon, se défend plutôt bien sur le temps de midi. Le plat du jour que l'on a choisi végétarien (13 euros) consiste en un burger de légumes accompagné de frites de polenta. Le pain est remplacé par des légumes écrasés et légèrement gratinés, un délice aussi régressif que savoureux. A la place de la viande ? De l'avocat, des dés de tomate, des jeunes pousses d'épinard, des oignons rouges en rondelles et surtout une sauce tartare généreusement répandue. On aime le service alerte qui change de nombreux endroits sous tranquillisants.