Genre: wine bar transgenre

Michel Verlinden
© Michel Verlinden

Ce n'est ni à Bruxelles, ni à Anvers, que l'on trouvera Le Cribbi, bar à vins reposant sur une trame inédite née au carrefour de la passion pour le vin et de la cuisine camerounaise.

L'étincelle se trouve au bout de l'expérience. On démarre avec une planche d'antipasti (16 euros) très honnête : quelques charcuteries finement tranchées, des coeurs d'artichaut vinaigrés, des olives dignes de ce nom... l'esprit est celui d'un apéro entre copains.

La suggestion vineuse du patron, d'une sincérité désarmante, élève le débat d'un cran : une bouteille de Chant d'Eole Brut (40 euros), la nouvelle bulle wallonne dont on parle. Bien vu, la tension minérale du flacon va comme un gant au grignotage.

Un coup d'oeil au reste de la sélection réjouit - notamment le Château de Bellet et ses beaux amers -, elle porte la marque de La Cave des Oblats, importateur liégeois de référence.

Le coup de grâce arrive avec un classique de la cuisine camerounaise, un poulet DG (16 euros) - pour Directeur Général - qui ne lésine pas sur les légumes et les aromates.

Le Cribbi, 36, place de la Digue, à 6000 Charleroi. Tél. : 0472 23 69 32.

Ce n'est ni à Bruxelles, ni à Anvers, que l'on trouvera Le Cribbi, bar à vins reposant sur une trame inédite née au carrefour de la passion pour le vin et de la cuisine camerounaise. L'étincelle se trouve au bout de l'expérience. On démarre avec une planche d'antipasti (16 euros) très honnête : quelques charcuteries finement tranchées, des coeurs d'artichaut vinaigrés, des olives dignes de ce nom... l'esprit est celui d'un apéro entre copains. La suggestion vineuse du patron, d'une sincérité désarmante, élève le débat d'un cran : une bouteille de Chant d'Eole Brut (40 euros), la nouvelle bulle wallonne dont on parle. Bien vu, la tension minérale du flacon va comme un gant au grignotage. Un coup d'oeil au reste de la sélection réjouit - notamment le Château de Bellet et ses beaux amers -, elle porte la marque de La Cave des Oblats, importateur liégeois de référence. Le coup de grâce arrive avec un classique de la cuisine camerounaise, un poulet DG (16 euros) - pour Directeur Général - qui ne lésine pas sur les légumes et les aromates.