Le concept? Tripant: aboucher une dînette amoureuse des bons producteurs et des coopératives - Ferme de Stée, Pintafish, Vert d'Iris, Terroirist... - avec un espace de découverte musicale qui s'est donné pour mission de rouler des pelles aux labels soucieux de proposer une alternati...

Le concept? Tripant: aboucher une dînette amoureuse des bons producteurs et des coopératives - Ferme de Stée, Pintafish, Vert d'Iris, Terroirist... - avec un espace de découverte musicale qui s'est donné pour mission de rouler des pelles aux labels soucieux de proposer une alternative à la mélasse sonore dominante - Burger Records, Et mon cul c'est du tofu?... Le tout prend place dans un décor qui sent bon l'huile de coude et le plan B. Soit deux pièces en enfilade, scandées par des lampes d'usine revisitées, que parachève une cuisine ouverte blanc et vert. Et l'assiette? C'est bon et fait avec le coeur, à l'image de la soupe butternut, carotte et gingembre (5 euros) qui ne lésine pas sur le dernier ingrédient. Idem pour le sandwich toasté, le bien nommé "grilled cheese", au fromage de Stée (8,50 euros) qu'accompagne une salade ultrafraîche et raffinée - betterave râpée, cresson, feuille de Trévise... Mention pour les boissons, vins de chez Titulus à 5 euros ou bières digestes (Biolégère, Grisette...). Sans oublier le dessert, un carrot cake maison (5,50 euros), dont le goût de cannelle, le nappage et la texture sont hautement addictifs. Il n'en faut pas plus pour inscrire l'endroit parmi les "bons plans déjeuner du downtown", une catégorie malheureusement en voie de disparition.