Après s'être rencontrés... dans un restaurant, la pâtissière Nicole Schellekens et le cuisinier Glenn Ross ont décidé de partir au bout du monde. Ils passeront une année entière dans les cuisines du Fat Duck, en Australie, enseigne dirigée par le célèbre chef Heston Blumenthal et classée parmi les meilleures tables de la planète. " C'était loin d'être des vacances, se souvient Nicole. C'était même très dur, mais on savait que des centaines de personnes auraient rêvé d'être à notre place. " Glenn n'éprouve pas non plus le moindre regret, au contraire : " C'était un rêve de travailler là-bas. Et cela a...

Après s'être rencontrés... dans un restaurant, la pâtissière Nicole Schellekens et le cuisinier Glenn Ross ont décidé de partir au bout du monde. Ils passeront une année entière dans les cuisines du Fat Duck, en Australie, enseigne dirigée par le célèbre chef Heston Blumenthal et classée parmi les meilleures tables de la planète. " C'était loin d'être des vacances, se souvient Nicole. C'était même très dur, mais on savait que des centaines de personnes auraient rêvé d'être à notre place. " Glenn n'éprouve pas non plus le moindre regret, au contraire : " C'était un rêve de travailler là-bas. Et cela a clairement influencé notre cuisine actuelle. " De retour en Belgique, le couple décide de poser ses valises à Hasselt pour y ouvrir le Rosch. Nicole s'y occupera des desserts et du service en salle, tandis que Glenn concoctera les plats salés. Mais après le service, c'est ensemble qu'ils font la vaisselle. " The Fat Duck nous a permis de nous sentir plus libres, alors que nous avions un bagage plutôt classique, raconte Glenn. Cela se ressent aussi dans l'ambiance de notre restaurant, qui est assez relax, tout en étant soignée et un brin excentrique. " Du côté des assiettes, là encore, les goûts venus d'ailleurs ont trouvé leur place. Nicole raconte : " Mon dessert signature s'inspire d'un en-cas dont raffolent les enfants australiens : le fairy bread. A la base, c'est une simple tartine de pain blanc, sans croûte, garnie de beurre et de nonpareilles de toutes les couleurs. Ma version repose sur une mousse de cheesecake farcie à la mangue, servie sur un croquant aux amandes... mais qui conserve l'arc-en-ciel de l'original. " Quant à la suite de l'histoire, elle est déjà en train de s'écrire, promet Glenn. " Nous sommes récemment partis au Mexique, où nous avons fait le plein d'idées et de saveurs pour enrichir notre carte. " Autant dire que ces deux-là n'ont pas fini d'épater les papilles de ceux qui se laissent surprendre par les fruits de leurs découvertes... Texte écrit pas Barbara Serulus