D'où vient cette fascination que le cinéma exerce sur la mode ?

Ces deux arts ont grandi ensemble : à Hollywood, à l'époque des grands studios, les départements de costumes avaient à leur tête des couturiers capables de rivaliser avec Coco Chanel ou Elsa Schiaparelli. Leurs créations n'étaient pas révolutionnaires, mais aussi fastueuses que des robes ...

Ces deux arts ont grandi ensemble : à Hollywood, à l'époque des grands studios, les départements de costumes avaient à leur tête des couturiers capables de rivaliser avec Coco Chanel ou Elsa Schiaparelli. Leurs créations n'étaient pas révolutionnaires, mais aussi fastueuses que des robes haute couture d'aujourd'hui. Certains modèles vus à l'écran sur Joan Crawford, par exemple, étaient reproduits dans des matières moins onéreuses et vendus dans les grands magasins. La promotion de cette " mode Hollywood " était donc assurée par les stars, à l'écran, mais également dans les magazines. A ceci près que, avant d'être sous contrat avec des marques de mode comme c'est le cas désormais, à partir des sixties, les actrices n'étaient plus sous la coupe des studios. Certaines, dont Brigitte Bardot, sont devenues des icônes de style. Et de véritables muses pour les créateurs, telles Audrey Hepburn pour Hubert de Givenchy et Catherine Deneuve pour Yves Saint Laurent. Elles ont lancé des modes à travers leurs personnages, car ce sont souvent eux, justement, qui ont joué un rôle central dans l'influence que le cinéma a eu et a encore sur la mode. Les costumes dit d'époque ne collent jamais complètement à la vérité historique, pour des raisons de coûts et de praticité, car la coupe est souvent adaptée à la scène. Les costumiers font des recherches mais le résultat final dépend du regard porté au moment du tournage sur cette période donnée.