Une belle année s'achève pour Hind Rabii. Epaulée par son mari, ingénieur comme elle, la créatrice de luminaires a fondé le studio qui porte son nom il y a plus de vingt ans, sans pour autant quitter sa région de coeur, au pied des Hautes Fagnes - une situation géographique inédite qui ne l'empêche pas de faire un boulot remarqué à l'intérieur comme à l'extérieur de nos frontières. Particulièrement attachée à l'ancrage local de son activité, elle travaille avec un maximum de sous-traitants régionaux, façonnant collection après collection une production riche et singulière s'illustrant par ses lignes pures, ses matériaux nobles et son exécution raffinée.

Après une collaboration inspirée du folklore spadois avec Jean-François d'Or l'été dernier, elle revient nous présenter une variante à poser de la suspension T-Cotta, des italiens Chiaramonte Marin. Une pièce faite de " matériaux tous deux issus de la terre, tous deux travaillés par l'homme et tous deux sculptés par la chaleur ", dont la première version avait déjà remporté un German Design Award en début d'année. Et la boucle est bouclée.