Des rêves contrariés naissent parfois de belles histoires. S'il ne s'était pas blessé au point de devoir renoncer à la carrière de tennisman ...

Des rêves contrariés naissent parfois de belles histoires. S'il ne s'était pas blessé au point de devoir renoncer à la carrière de tennisman professionnel qu'il souhaitait entreprendre, Alberto Bresci ne serait sans doute jamais devenu créateur de mode. Sa passion pour le sport imprègne toujours les codes d'Hydrogen, reconnaissables aussi à l'omniprésence de la tête de mort qui tient lieu de logo. La marque s'adresse comme souvent aujourd'hui aux " globe-trotters modernes " qui veulent du style sans compromettre pour autant leur confort. Ici tout va avec tout et partout, un mantra d'autant plus facile à suivre que joggings et sneakers s'invitent désormais en ville comme à la salle de fitness. I.W.