Tombée en désuétude au fil des décennies, l'horloge à coucou recommence à pointer le bo...

Tombée en désuétude au fil des décennies, l'horloge à coucou recommence à pointer le bout de son nez - ou plutôt de son bec -, et pas seulement aux heures fixes pour chanter. C'est ainsi que le designer japonais Ryosuke Fukusada a revisité l'objet et en propose une version minimaliste, le Dachs Cuckoo, disponible en trois coloris et produit par la firme Lemnos, référence nippone de l'horlogerie depuis plus de quatre décennies. M.N.