Parce que les anecdotes discriminatoires envers les femmes qu'elles entendent à l'école de cinéma ou sur les plateaux leur deviennent insupportables, ces deux jeunes Françaises de 25 et 26 ans, installées en Belgique depuis dix ans, décident de les récolter et les publier en lançant en mars 2018 le tumblr Paye ton tournage (*), inspiré...

Parce que les anecdotes discriminatoires envers les femmes qu'elles entendent à l'école de cinéma ou sur les plateaux leur deviennent insupportables, ces deux jeunes Françaises de 25 et 26 ans, installées en Belgique depuis dix ans, décident de les récolter et les publier en lançant en mars 2018 le tumblr Paye ton tournage (*), inspiré par le modèle français bien connu de Paye ta shnek, pour sensibiliser à la question du sexisme dans leur secteur. La centaine de témoignages rassemblés jusqu'à présent est terriblement révélatrice de la banalisation de ces actes dans le milieu. Les commentaires concernent autant le physique et les tenues vestimentaires des femmes que la remise en question de leurs capacités, le harcèlement moral sous couvert d'humour ou encore les menaces et avances à caractère sexuel. Et au vu des récents exemples reçus, " la situation reste déplorable. Nous ne voyons pas vraiment les choses évoluer concrètement ". Si elles ont choisi de rester discrètes sur leur identité pour l'instant, c'est notamment en raison de " la stigmatisation encore très forte de celles qui s'élèvent contre ce genre de comportements ". Leur souhait, pour l'année à venir, est de continuer de recueillir la parole des victimes de sexisme dans le 7e art et espérer un changement des mentalités. " Que les femmes sachent qu'elles ne sont pas seules et qu'elles sont dans leur droit quand elles exigent le respect de leur intégrité et l'estime de leur compétences. Que les hommes prennent part au combat s'ils ne veulent pas être mis dans le même panier que les nombreux oppresseurs. " A bon entendeur...