Il pèse entre trois et quatre kilos et est composé de huit à douze grandes plumes, constituées elles-mêmes de 240 à 290 petits duvets d'autruche, le tout monté sur une buse en carton enveloppée d'une toile. C'est en tout cas ce qu'annonce Wikipédia, omettant probablement l'un ou l'autre secret de fabrication local. Le chapeau de Gille de Binche (ou des environs) est l'une de ces curiosités typiques au sujet desquelles on ne peut blasphémer. Pour les initiés, c'est un accessoire sacré, arboré avec fierté à chaque carnaval. Pour le public, il s'agit d'une coiffe...