Sans même compter nos compatriotes mis à l'honneur par le SaloneSatellite (lire par ailleurs), il fallait s'armer d'une bonne paire de baskets pour espérer voir tout ce que le contingent belge à Milan avait à proposer. On commence logiquement par Belgitude, ex...

Sans même compter nos compatriotes mis à l'honneur par le SaloneSatellite (lire par ailleurs), il fallait s'armer d'une bonne paire de baskets pour espérer voir tout ce que le contingent belge à Milan avait à proposer. On commence logiquement par Belgitude, expo collégiale montée chaque année par la plate-forme nationale Belgium is Design, et qui mettait l'accent sur des collaborations entre designers et entreprises emblématiques du pays - avec d'enthousiasmants binômes tels que Jean-François D'Or et Vervloet, Nathalie Dewez et Val-Saint-Lambert, Julien Renault et Kewlox ou encore Benoit Deneufbourg et Cruso - pour la seconde fois consécutive au Palazzo Litta. Nombreux étaient également les Belges dans les différents Design Districts, montrés dans des showrooms ou installations du Fuorisalone, et surtout dans les pavillons de la foire officielle à Rho. On y a croisé des noms bien connus : Alain Berteau chez Bulo, Alain Gilles chez Bonaldo, Xavier Lust chez MDF Italia, Sylvain Willenz chez Petite Friture ou encore Vincent Van Duysen chez Flos et Molteni & C. Au-delà de ces valeurs sûres, et à notre grande satisfaction, des talents plus émergents étaient aussi présents, comme Beaverhausen pour La Chance ou Nicolas Bovesse, déjà exposé dans Belgitude, et bien en vue sur le stand Covo.