C'est en quelque sorte l'oeuvre de sa vie et la plupart des mordus de glisse qui arpentent les pistes neigeuses de ce site alpin l'ignorent. La talentueuse architecte française Charlotte Perriand (1903-1999), originaire de Savoie, consacra deux décennies de son existence, avec le promoteur Roger Godino, ...

C'est en quelque sorte l'oeuvre de sa vie et la plupart des mordus de glisse qui arpentent les pistes neigeuses de ce site alpin l'ignorent. La talentueuse architecte française Charlotte Perriand (1903-1999), originaire de Savoie, consacra deux décennies de son existence, avec le promoteur Roger Godino, à la conception de la station des Arcs 1600 et 1800. Un projet de taille puisqu'ils créèrent ensemble, de toutes pièces, une station dédiée uniquement au tourisme, alors en plein essor. Implantation des bâtiments sans vis-à-vis, terrasses décalées pour limiter l'ombre portée, toitures inversées pour retenir la neige, flux de circulation piétons, skieurs et voitures séparés... Le parti pris fut pour l'époque novateur et s'inscrivit dans le mouvement fonctionnaliste. Pour preuve les salles de bains préfabriquées en polyester que cette disciple de Le Corbusier imagina pour gagner plusieurs mois de chantier ou encore ces cuisines qu'elle dessina ouvertes sur le séjour, pour que les femmes modernes venues se reposer en altitude ne soient pas recluses aux fourneaux. Un patrimoine qui est aujourd'hui reconnu et que Les Arcs entendent valoriser à l'occasion de leurs 50 ans via des visites guidées classiques mais aussi des tours accompagnés d'un photographe pro qui dévoilera au public les meilleurs points de vue pour des clichés réussis, ou encore spatules aux pieds, pour prendre de la hauteur et admirer le travail accompli par cette amoureuse de la montagne aux idées des plus avant-gardistes...