Lancée en 2017 dans la foulée du succès de plates-formes de luxe en ligne telles que Net A Porter ou My Theresa, 24s, la vitrine virtuelle du Bon Marché, rassemble le meilleur de l'élégance à la française. Louis Vuitton, Dior, Eres: le tout-Paris se trouve...

Lancée en 2017 dans la foulée du succès de plates-formes de luxe en ligne telles que Net A Porter ou My Theresa, 24s, la vitrine virtuelle du Bon Marché, rassemble le meilleur de l'élégance à la française. Louis Vuitton, Dior, Eres: le tout-Paris se trouve sur les tringles 2.0 de ce multimarques Web dont le nom est un clin d'oeil à l'adresse historique du Bon Marché, 24 rue de Sèvres. Et parmi les pépites qu'on y déniche, celles reprises dans la sélection "Ultimates" valent le détour: de Fendi à Celine en passant par Moynat, l'objectif est d'offrir à la clientèle de 24s "l'ultime chance de se procurer des trésors devenus rares", entre intemporels et collaborations ultralimitées, modèles indémodables et autres appelés à suivre le va-et-vient des tendances. Du sac Bleecker de Vuitton aux bottines sharp signées Celine et leur cuir d'agneau doré irrésistible, ces pièces de 24 Sèvres sont un rêve de collectionneuse, d'autant que certains modèles y sont présentés en exclusivité. L'occasion de tenir un peu plus encore la promesse faite par Ian Rogers, directeur digital de LVMH, au moment du lancement de la plate-forme il y a quatre ans: offrir en ligne une vraie expérience, semblable à celle que les maisons du groupe proposent dans leurs boutiques physiques.