"Notre annonce est arrivée au bon moment, explique Filip Arickx. Un mois plus tard, notre fermeture aurait inévitablement été associée au coronavirus, alors que nous avions déjà pris notre décision pendant l'été 2019. Nous avons pu nous justifier clairement et nous avons également échappé à la crise sans précédent que traverse le monde de la mode." Le duo ne s'ennuie pas pour autant: Filip est...

"Notre annonce est arrivée au bon moment, explique Filip Arickx. Un mois plus tard, notre fermeture aurait inévitablement été associée au coronavirus, alors que nous avions déjà pris notre décision pendant l'été 2019. Nous avons pu nous justifier clairement et nous avons également échappé à la crise sans précédent que traverse le monde de la mode." Le duo ne s'ennuie pas pour autant: Filip est passionné par le soufflage de verre depuis longtemps, tandis qu'An s'est plongée dans la musique. "Nous avons voulu conserver notre rythme de travail. Nous avons toujours très peu de temps libre. Certes, la vente de pièces à des musées, à des collectionneurs et au grand public est derrière nous, mais clôturer un label de mode demande beaucoup de temps. Fin décembre, nous pourrons nous arrêter. Il est temps pour nous de construire de nouvelles choses. Il est encore trop tôt pour donner des détails, tout doit d'abord être au point. Nous retrouvons l'enthousiasme de nos 20 ans, l'imprudence en moins." -- En février, le rythme infernal du prêt-à-porter poussait la maison Peter Pilotto à faire une pause. Peter Pilotto et Christopher de Vos, le duo de créateurs derrière la marque, prennent le temps de réfléchir à quand, comment et sous la direction de qui elle renaîtra. -- En cessation de paiements depuis juin, la griffe indienne Manish Arora a été placée, le mois passé, en liquidation judiciaire. -- FNG, le groupe derrière Brantano, Miss Etam, CKS et Fred & Ginger, a fait faillite pendant la crise sanitaire. JBC reprend les deux derniers labels. -- L'enseigne J. Crew et la chaîne commerciale Neiman Marcus, toutes deux étasuniennes, ont demandé leur placement sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les défaillances d'entreprises. Les sociétés en faillite volontaire peuvent ainsi organiser leur restructuration. -- Au Royaume-Uni, l'entreprise de textile Laura Ashley et le groupe de prêt-à-porter Arcadia - connu pour Topshop - ont déposé le bilan.