Région bruxelloise Crème

30, rue de Rollebeek
...

30, rue de Rollebeek 1000 Bruxelles cremebrussels.be Fermé le week-end Goûté et approuvé par Julien Gaucherot (Buddy Buddy) " Ce restaurant localisé en plein coeur de Bruxelles, au Sablon, est spécialisé dans les brunchs d'inspiration australienne. La composition du menu est extrêmement variée et gourmande : porridge, granola homemade, açai bowl... Tout cela est également disponible en options végan, végétarienne et sans gluten. Le but derrière cet expresso bar est d'offrir la possibilité de manger un petit-déjeuner à n'importe quel moment de la journée, avec des produits et du café de qualité. Ce qui me plaît beaucoup, c'est cette âme australienne que l'on ressent notamment dans le concept du projet, mais aussi dans la décoration à la fois cosy et très funky. Il y a l'association d'un esprit pop, néon, décalé, avec des murs en briques rouges et fleuris. Ce mix rend l'endroit vraiment agréable et solaire. " Petit-déjeuner dès 7,10 euros. 203, chaussée de Waterloo 1060 Bruxelles le203. com Fermé le midi et le week-end Goûté et approuvé par Paul- Antoine Bertin (Otap et Rebel) Ici, le court menu (2 entrées, 3 plats, 2 desserts) change tous les lundis selon l'inspiration du chef. Un véritable défi pour se renouveler, sur la base des matières premières disponibles, que Mathilde et Richard parviennent à relever chaque semaine, notamment grâce aux idées qu'ils ont glanées lors de leurs nombreux voyages en Australie, en Afrique et en Asie. De ces escapades lointaines et inspirantes, le duo a également ramené le soleil : " Ce que j'apprécie à cette table de Saint-Gilles, c'est le fait qu'il s'agisse d'un restaurant de copains, raconte Paul-Antoine Bertin. Vous ressentez instantanément une chaleur lorsque vous passez un moment là-bas, notamment parce qu'il y a peu de clients à la fois. En plus, on a vue sur le comptoir où le chef s'active sous nos yeux. " Plats dès 12,50 euros. 5, place de la Chapelle 1000 Bruxelles lesbrigittines.com Fermé samedi midi et dimanche Goûté et approuvé par Adrien Dewez (Patatak) " Prenez la petite brasserie d'antan et ses plats traditionnels, ajoutez-y des méthodes de cuisine et des ingrédients d'une qualité supérieure... et vous obtiendrez cette belle adresse. Ce restaurant situé aux Marches de la Chapelle des Brigittines, à Bruxelles, représente toute la beauté et la richesse de la cuisine classique avec des touches d'inventivité ", affirme Adrien Dewez. Le chef Dirk Miny y magnifie et détourne les mets usuels grâce à son expérience et à sa connaissance des plats d'autrefois. Un exemple : la ventrèche de porc basque snackée, tartare de thon, citron vert et gingembre. Côté ambiance règne une atmosphère accueillante dans un cadre baroque et boisé. " A mon sens, cette cuisine, c'est le combo parfait : aussi chaleureuse que pointilleuse ", conclut le chef de Patatak. Menu 4 services à 65 euros. 832, chaussée d'Alsemberg 1180 Bruxelles lespetitsbouchons.be Fermé dimanche et lundi Goûté et approuvé par Lola Piette (Les Gamines) " L'ambiance y est canaille et conviviale. Les deux patrons, Tom et Sylvie, sont les tenanciers de bistrot dont on rêve encore. Ils proposent une jolie carte de vins nature, de délicieuses bières au fût et une nourriture de tendance " bistrot ". Récemment, après le confinement, ils ont changé leur formule et sont passés à quelque chose d'un peu plus néo-bistrot : d'un style " saucisse maison, purée " à une cuisine plus légère, avec l'idée de faire plutôt un mix entre bar à vins et petits plats à grignoter qu'on partage entre copains. Mais sans tomber dans l'esprit " dégustation de tapas hors de prix après laquelle on a encore la dalle " ! Cela reste des assiettes qui nourrissent et régalent. " Plats dès 8,50 euros. 1, chemin de la Waronche 1471 Loupoigne indranilodge.com Ouvert lundi et du jeudi au samedi Goûté et approuvé par Stefan Jacobs (Hors-Champs) " Au sein de cette ferme médiévale restaurée, le jeune chef travaille sur la base d'une agriculture raisonnable et raisonnée, ce qui coïncide avec les valeurs de notre établissement, Hors-Champs, raconte Stefan Jacobs. La cuisine est dans l'air du temps, c'est-à-dire tournée vers l'avenir, impliquée écologiquement et composée de fruits et légumes frais issus de leur ferme de permaculture. Les plats sont en constante évolution puisqu'ils sont le produit de ce qui pousse dans leur jardin. En termes de fonctionnement, c'est un peu comme chez nous : un menu unique, imposé, avec un maximum de produits du potager, ou de producteurs de la région. Cette philosophie nous tient vraiment à coeur donc nous sommes ravis de voir d'autres chefs dynamiques partager ces valeurs. " Menu 4 services à 55 euros. 14, place du Vieux Tilleul 4130 Fontin lairderien.be Fermé dimanche et lundi Goûté et approuvé par Caroline Baerten (Humus x Hortense) " La cuisine de ce restaurant repose sur le même soin accordé à la terre et à ses micro-saisons que celui de Humus x Hortense, dans le sens où l'expérience culinaire est conditionnée par la nature. Par respect pour le savoir-faire de ses agriculteurs et dans une démarche " zéro déchet ", le chef Stéphane Diffels essaie d'utiliser l'intégralité des produits qu'il cuisine. Je me souviens d'un plat sucré aux prunes et aux pommes de terre : très audacieux mais superbement fait ! Sa version de la gastronomie durable et ses valeurs correspondent à 100% à l'approche que je prône, bien qu'il reste évidemment fidèle à sa propre vision de la gastronomie. " En outre, l'adresse de la table a récemment changé, puisque L'Air de Rien a déménagé à Fontin, au mois de juillet dernier, dans une fermette aménagée à une centaine de mètres de l'établissement initial. Menu " Lâcher prise " à 90 euros. 12, place de Thuillies 6536 Thuillies lapetitegayole.be Ouvert le midi en semaine et jeudi et vendredi soirs Goûté et approuvé par Philippe Genion (Saka 20) " C'est une très bonne adresse pour manger sur le pouce ! On y propose une cuisine de brasserie authentique, traditionnelle et généreuse. Audrey et son époux François travaillent avec des produits simples et goûteux qu'ils sélectionnent pour créer des recettes de saison. " Au menu : croquettes de crevettes grises, vol-au-vent, blanquette de veau à l'ancienne, ou encore carbonnade à la flamande. Avec un plus : ici, tout est fait maison - les frites, les sauces et même les fonds. A l'intérieur, ce café de quartier, situé au sud de Charleroi, est habillé de boiseries et de banquettes : un décor qui tend donc plutôt vers le style brocante et s'accorde parfaitement avec la cuisine " bistrot " des lieux. Menu 3 services à 37 euros. 10, rue du Parvis 6950 Nassogne wallux.com/barathym-nassogne Fermé mercredi et jeudi Goûté et approuvé par Florence D'Avino (La Popote) " Je n'ai pas vraiment de restaurant préféré parce que je suis quelqu'un qui a des goûts très simples, qui aime aller dans des cantines italiennes et des établissements sans fioritures... Mais je dois dire qu'il y a deux ans, j'ai eu un vrai coup de coeur pour Le Barathym, situé à Nassogne, dans la province de Luxembourg. C'est un endroit qui m'a marquée dans le sens où la cuisine y est extrêmement qualitative, avec de belles associations et des assaisonnements justes. C'est un lieu sans prétention mais qui, moi, m'a bluffée parce qu'il y a une vraie prise de risques, une véritable audace. Le service est par ailleurs très sympa, le personnel est hyper attentif et la décoration est tout à fait charmante. " Menu 3 services à 39 euros. 1, Courte rue du Rivage 1300 Wavre unaltromondo.be Fermé le week-end Goûté et approuvé par Cindy De Nale (Bocata et Cætera) " J'aime particulièrement ce restaurant pour son accueil chaleureux, son cadre, sa fraîcheur et la qualité de ses produits, résume Cindy De Nale. C'est un travail très intuitif, le sommelier est excellent et nous emmène avec lui dans l'histoire du vin. Il nous vend du rêve et nous fait voyager ! " Effectivement, conseils avisés et connaissances pointues en la matière sont servis par le sommelier Domenico Vitto, élu " sommelier de l'année 2019 " de la province du Brabant wallon. Dans l'assiette se conjuguent présentations esthétiques et plats raffinés tels que les saint-jacques, asperges vertes et crème de pecorino, les tagliolini à la truffe, ou encore la déclination de parmesan au miel et à la truffe. Le tout dans un décor design, rehaussé de boiseries et d'une palette de teintes chaudes. Menu 4 services à 55 euros. 78, Dendermondsesteenweg 9000 Gand alberte-gent.be Fermé mercredi midi, samedi midi et dimanche Goûté et approuvé par Lore Moerman (Bodo) " Dès que mon agenda le permet, j'aime aller manger chez Alberte. Cet été, mon frère m'y a demandé d'être la marraine de son enfant, mais j'y viens depuis le tout début, il y a cinq ans. J'ai ouvert Bodo quelques mois plus tard, j'ai donc analysé comment ils s'en sortaient. Le menu concocté par le chef Tom Pauwelyns est composé de cinq à six plats à partager, toujours originaux, surprenants et légers, à base de produits locaux et de saison. Il n'y a pas de choix à la carte possible, mais Tom arrive toujours à surprendre les foodies, sans en faire trop. Son tartare de boeuf est aujourd'hui un de mes plats préférés. Et quand il fait beau, la terrasse donne l'impression d'être en vacances à l'étranger. Par contre, c'est un endroit très prisé, il vaut mieux réserver. " Menu du soir à 50 euros. 61, Hasseltsesteenweg 3800 Saint-Trond defakkels.be Fermé lundi, mardi, samedi midis et dimanche soir Goûté et approuvé par Alex Clevers (Vivendum) " Ce restaurant franco-belge place la gastronomie au premier rang, tout en restant abordable et chaleureux. Ce sont ses préparations à base de homard qui me plaisent le plus, mais je me laisse souvent surprendre par le menu dégustation. Paul-Luc et Nicole Meesen, ainsi que leur équipe, savent mieux que quiconque que la qualité d'un plat commence par celle des produits, qu'ils utilisent pour concevoir des recettes inventives, légères et surtout délicieuses. La carte des vins est aussi intéressante, avec des noms régionaux comme le vin de Hesbaye Clos d'Opleeuw et le pinot blanc Aldeneyck de la vallée de la Meuse, mes favoris. A la fin du repas, une belle sélection de fromages est présentée sur un chariot traditionnel. Ce sont des passionnés qui aiment choyer leurs convives, et ça se voit. J'y ai moi-même célébré un anniversaire de mariage. Je m'y sens comme chez moi. " Menu dégustation à 83 euros. 25, Lange Lobroekstraat 2060 Anvers piétrain.be Fermé samedi midi, dimanche et lundi, ainsi que les jours fériés Goûté et approuvé par Huibrecht Berends (Bún) " C'est le rendez-vous parfait des amateurs de viande et de cuisine populaire. Le restaurant se situe en face d'anciens abattoirs et a été repris en 2014 par Marc Winant. Le temps semble s'y être arrêté, que ce soit à l'intérieur, dans l'ambiance café-bar, mais aussi dans la cuisine, qui propose d'anciens classiques parfois oubliés. Piétrain est l'un des seuls établissements à servir du " grasbuikje ", un steak de poney durable et tendre, au goût prononcé. Les prix sont raisonnables. Une adresse authentique à tous les égards, qui compte certainement de nombreux chefs parmi ses clients. " Plats dès 20 euros.