Qui ?

Né à Bruxelles en 1966 (il vit à Liège et enseigne à Arts2, Mons), Djos Janssens mène une intéressante recherche formelle à travers la peinture, notamment par le biais de pièces tridimensionnelles tenant compte de l'architecture et du contexte des lieux investis. Exposé depuis 1997, il a remporté de nombreux prix toujours liés à l'intégration de ses oeuvres. Celles-ci font valoir des traits distinctifs, comme le rappelle Claude Lorent, commissaire de l'événement : " Deux constantes apparaissent dans ce travail dont j'ai fréquemment souligné les qualités esthétiques et conceptuelles, d'une part le traitement de la couleur et partant celui de la lumière, de l'autre la participation de phrases polysémiques. " Au croisement de ces deux axes - l'expression et le sens - surgissent des propositions complexes et réflexives en constant dialogue avec l'environnement immédiat.

© ROSE CITY DJOS JANSSENS

Quoi ?

Très courte, l'exposition à la galerie Yoko Uhoda, à Liège, qui sacre également la publication d'une monographie signée par Anne-Françoise Lesuisse, Philippe Van Cauteren, Caroline Lamarche. (éditions La Lettre Volée - Daniel Vander Gucht), mérite néanmoins que l'on s'y arrête. L'accrochage reprend des peintures récentes témoignant d'une démarche d'interrogation portée conjointement sur la perception et la société dans laquelle celle-ci prend place.

Pourquoi ?

Pour le travail de sape particulièrement efficace. Comme l'explique l'artiste, " il s'agit pour moi de troubler les codes classiques de la société de consommation, ébranler les images convenues et les stéréotypes ".

Djos Janssens, Forever Today, galerie Yoko Uhoda,

77, boulevard d'Avroy, à 4000 Liège. https://yoko-uhoda-gallery.com Du 19 au 22 décembre.