C'est sous le signe du ressentiment, la thématique choisie par l'IKOB, à Eupen, pour l'année 2017, que se confrontent l'excelle...

C'est sous le signe du ressentiment, la thématique choisie par l'IKOB, à Eupen, pour l'année 2017, que se confrontent l'excellent Jerry Frantz et Sali Muller (photo). A travers leurs oeuvres - missiles dorés pour l'un, miroirs qui ne réfléchissent rien pour l'autre -, les deux plasticiens ont entrepris un dialogue marqué par une certaine " culture du désaccord ". Sans surprise, ils ont choisi de se positionner sur des notions clivantes telles que le terrorisme, le nationalisme, l'égoïsme ou la finitude. Museum of Vanities, Jerry Frantz et Sali Muller, IKOB, 12b, Rotenberg, à 4700 Eupen. www.ikob.be Jusqu'au 20 août prochain. M.V.