Je nous trouve beaux, par Cyril Montana, Albin Michel, 191 pages.
...

Je nous trouve beaux, par Cyril Montana, Albin Michel, 191 pages. Est-ce que la vie est un voyage ? Telle est la question... C'est plutôt une manière de les faire cohabiter avec des idées drôles et des éléments décalés, allégeant le drame. J'ai besoin de construire quelque chose en sculptant les mots. Tout, la sensibilité, la curiosité, l'empressement, l'impatience, la peur de l'abandon, le refus de se conformer et la joie de la découverte. L'écriture représente mon coffre à jouets. Je me suis promis de ne jamais abdiquer les plaisirs de l'enfance. Alors, je déguste des Fjørd à la confiture, en regardant des dessins animés avec ma fille de 5 ans. Mes parents étaient des hippies, à la vie totalement déstructurée. Ma grand-mère m'a offert un ailleurs salvateur. Elle m'a appris le courage, la gentillesse et le sacrifice. Malgré sa mort, je lui parle tous les jours. Ce livre explore l'archétype du quadra. A cet âge, on attend quelque chose de vous. Cette obligation me fatigue. Avoir 40 ans ne signifie rien, si ce n'est être plus posé dans ses choix, acquérir la bienveillance et apprendre à mieux se connaître. Je suis plus heureux qu'à 20 ans, grâce à ma femme (NDLR : la chanteuse Anggun). Je ne cesse de le dire à ma famille. Avoir 40 ans, c'est prendre conscience que nos paroles et nos actes influencent nos enfants. On les rend costauds en les blindant d'amour. Ils m'apprennent que chaque moment est une célébration. Quand ils me disent " papa ", c'est génial, même par SMS. De par sa culture orientale, ma femme auréole le quotidien en le berçant de douceur, de bougies parfumées et de chants au piano. Cette sérénité me permet d'écrire. Ne s'explique pas, il se vit par l'échange et le rire. Les femmes sont toujours en quête d'idéal, de prince charmant ; alors que les hommes recherchent plutôt " un coup ". J'ai beau me sentir féminin, je ne comprends rien à leur planète ! Ma candeur et ma naïveté. Je ne suis pas mal, mais le tout sans crèmes, puisque je reste un vrai cow-boy (rires). Je travaille à PlaNet Finance, aux côtés de Jacques Attali. Nos projets prônent le retour de l'homme et de l'environnement dans le business. Désormais, j'aspire à une famille unie, au bonheur de mes enfants et à la préservation de la Terre. KERENN ELKAÏM" JE RESTE UN VRAI COW-BOY. "