En cette fin mai, les amateurs de design se pressent au Vanderborght Building, à Bruxelles, pour la quatrième édition de la Collectible Art Fair. Soit une foire dédiée au design du XXIe siècle et à ce qu'il comp...

En cette fin mai, les amateurs de design se pressent au Vanderborght Building, à Bruxelles, pour la quatrième édition de la Collectible Art Fair. Soit une foire dédiée au design du XXIe siècle et à ce qu'il compte de plus prometteur, l'accent étant mis sur les artistes et galeristes émergents ainsi que les labels pionniers. Pandémie oblige, une section entière de l'événement, qui réunira la crème de la crème du design international, sera dédiée au thème de la tension, tandis qu'un autre espace fera la part belle à des créations sur mesure, l'occasion de s'inviter dans les intérieurs des lucky few qui peuvent commissionner du design. En parallèle de l'incarnation physique de Collectible, une plate-forme en ligne permettra de découvrir des entretiens fleuve avec les artistes mis à l'honneur, ainsi qu'une série de reportages consacrés aux aspects chers à ce rendez-vous, soit les questions de durabilité, de genre et d'identité.