Si son usage dans l'aménagement intérieur est plutôt associé aux revêtements de sols, murs et plafonds, le béton peut également faire le bonheur des designers et être utilisé dans la conception d'accessoires ou de mobilier. Dès le début des années 2010, de jeunes marques telles que Specimen Editions (1.) s'y sont essayé, tout comme des éditeurs historiques du calibre de Molteni & C, dont la table Arc de Foster + Partners (2.) démontra tout l'intérêt des éléments ...

Si son usage dans l'aménagement intérieur est plutôt associé aux revêtements de sols, murs et plafonds, le béton peut également faire le bonheur des designers et être utilisé dans la conception d'accessoires ou de mobilier. Dès le début des années 2010, de jeunes marques telles que Specimen Editions (1.) s'y sont essayé, tout comme des éditeurs historiques du calibre de Molteni & C, dont la table Arc de Foster + Partners (2.) démontra tout l'intérêt des éléments moulés en un seul bloc et colorés dans la masse. Si d'autres ont continué de creuser la voie, à l'instar de Made.com ou de MDF Italia, qui présenta l'an dernier la table Rock du Studio Massaud (3.), certains s'en sont fait une véritable spécialité, comme les Britanniques de Living Concrete Furniture. A la dernière Biennale Interieur de Courtrai, un nom jusqu'alors inconnu au bataillon s'est par ailleurs distingué avec une curieuse association : métal, couleurs pastel et béton. Glenn et Sylvie Buydaert partagent une passion pour le design... et un paternel dans le secteur de la construction. Si le premier a mis au point le prototype de leur projet commun, intitulé Bultin (4.), c'est sa soeur qui l'a poussé à le commercialiser. " Sur papier, la combinaison peut paraître bizarre, nous dit-elle, et beaucoup de gens sont incrédules quand on leur explique le concept, mais leur avis change quand ils voient le résultat. La palette pastel adoucit la dureté des matériaux industriels et permet à l'ensemble de fonctionner. Le béton nous a semblé une évidence parce qu'on pouvait s'y attaquer nous-mêmes, dans le garage familial. Et c'est vrai que c'est à la portée de tout le monde, mais dès le moment où l'on recherche des structures plus fines et des proportions précises, cela demande beaucoup de connaissances. C'est pourquoi nous avons été conseillés par Eric Coeman, grande référence en la matière. Tout ce qu'il nous a appris a balayé mes derniers a priori - je l'avoue, je trouvais jusqu'alors le béton "sec" et un peu monotone, avec toujours les mêmes textures, les mêmes couleurs. Puis j'ai découvert qu'on pouvait jouer avec énormément de paramètres, et obtenir une large variété de teintes, même sans colorant. On ne compte pas s'arrêter en si bon chemin : après la lampe et le banc, on songe à un troisième objet, sans doute une table. On y travaille ! "