Il n'a jamais voulu faire les choses comme tout le monde et ne les a d'ailleurs jamais faites. Celui qui a débuté sa carrière en étant l'assistant du grand Richard Avedon, a publié son premier shooting de mode pour le Vogue britannique à l'âge de 25 ans seulement. Plus tard, il ajoutera les éditions italienne et américaine du magazine à la liste de ses clients. Parmi eux, les prestigieux titres W, i-D, AnOth...

Il n'a jamais voulu faire les choses comme tout le monde et ne les a d'ailleurs jamais faites. Celui qui a débuté sa carrière en étant l'assistant du grand Richard Avedon, a publié son premier shooting de mode pour le Vogue britannique à l'âge de 25 ans seulement. Plus tard, il ajoutera les éditions italienne et américaine du magazine à la liste de ses clients. Parmi eux, les prestigieux titres W, i-D, AnOther et Love. Son conte de fées moderne, son univers onirique où Photoshop n'a pas droit de cité, ne tarderont pas à attirer de nombreuses maisons de prêt-à-porter : Alexander McQueen, Balenciaga, Comme des Garçons, Rick Owens, pour ne retenir qu'elles. Cet automne, le Victoria & Albert Museum de Londres inaugurera la plus grande rétrospective dédiée à Tim Walker. Selon la curatrice de l'exposition, Susanna Brown, le photographe a confronté son travail aux oeuvres les plus étonnantes des archives du musée. Pendant trois ans, ce dernier a sillonné les salles du monument et s'est inspiré de minuscules peintures indiennes, de tabatières décorées précieusement ou d'illustrations érotiques pour présenter, entre autres, plus de 150 travaux inédits dont dix projets photographiques majeurs. " Chaque nouveau cliché est une déclaration d'amour à un artefact issu de la collection du V&A et une tentative de capturer ma rencontre avec le sublime ", dit-il. Ce dialogue poétique - composé de quelques 300 références - comprendra également les célèbres portraits de Cate Blanchett, Björk, Timothée Chalamet, Beth Ditto, Daniel Day-Lewis, Saoirse Ronan, Solange Knowles ainsi que ceux des muses éternelles de l'artiste (Tilda Swinton, Kristen McMenamy et Kate Moss). Les installations de l'exposition sont signées par l'une des plus fidèles collaboratrices de Tim Walker, Shona Heath, brillante directrice artistique et scénographe anglaise. Avis aux bibliophiles : une publication accompagnera, bien évidemment, l'événement.