Avec plus d'une cinquantaine de films sur le snowboarding à son actif, cet habitué du grand écran a voulu tenter un voyage un peu différent. " J'ai ressenti qu'avec ce qu'il se passe actuellement dans le monde, tout particulièrement en Amérique, je ne pouvais pas faire un film traditionnel sur ma discipline. " A travers le documentaire Ode to Muir : The High Sierra, il rend hommage à l'un des premiers naturalistes modernes, John Muir. Cet écrivain et aventurier a fondé le Sierra Club, qui est une organisation de protection de l'environnement majeure des Etats-Unis. " J'adore ses écrits, il est devenu l'un de mes héros et a eu un grand impact sur moi. Ses mots sont encore plus importants aujourd'hui qu'ils ne l'ont jamais été. "