L'Empire State Building, le One World Trade Center, le Chrysler Building, le Hudson Yards... Les gratte-ciel à New York sont autant de balises qui aident à s'orienter dans la cité. A côté de ces icônes, il est un bâtiment résidentiel qui en impose : le 432 Park Avenue, aussitôt rebaptisé par les locaux " the Matchstick Building " pour sa silhouette fine comme une allumette. Celui-ci ne perce toutefois pas les cieux de la Grosse Pomme depuis très longtemps, puisque son architecte, Rafael Viñoly, n'a achevé cet ouvrage de 104 appartements qu'à la fin 2015. Avec ses 425,50 mètres, il remporte la palme de la tour résidentielle la plus élevée d'Occident. Un homme d'affaires cosmopolite s'est laissé séduire par un logement de 330 mètres carrés, situé à l'un des derniers étages du building, et en a fait son pied-à-terre professionnel. Quand on sait qu'ici, les prix du marché immobilier varient de 20 à 82,5 millions de dollars, on comprend que l'intéressé souhaite rester anonyme. La décoratrice d'intérieur en charge de ce chantier pas comme les autres, Nebihe Cihan, nous a proposé le tour du propriétai...