Peut-on dire que la pomme ne tombe jamais loin de l'arbre?
...

Peut-on dire que la pomme ne tombe jamais loin de l'arbre? Felix: Avant, quand mes amies me demandaient si j'allais suivre les traces de ma mère, je répondais toujours non ( rires). Entre-temps, j'ai découvert que le travail pour une entreprise de mode est très varié, et j'aime ça.Nathalie: Quand Felix était ado, je n'aurais jamais imaginé que nous deviendrions aussi vite des collègues ( rires). Au cours des six mois de stage qu'elle a effectués chez nous, elle a accompli une multitude de tâches. De l'administration à la création graphique: elle est polyvalente et dévouée. Ce sont les caractéristiques nécessaires pour travailler dans une entreprise familiale.La dernière collection été a été conçue au début de la pandémie. Vous avez subitement dû changer de tactique. Nathalie: De nos jours, en plus du Q.I. et du Q.E., le Q.A. est également primordial, A signifiant anticipation. Vous devez constamment vous réinventer, vous et votre entreprise. Début mars, nous avions des rendez-vous en Italie, mais évidemment tous nos plans sont tombés à l'eau. Tout comme le reste du pays, nous avons soudain dû rester à la maison. Felix et moi nous sommes isolées et avons utilisé le temps que nous aurions normalement passé en Italie pour créer nos propres imprimés. Nous ne l'avions encore jamais fait de A à Z, c'était donc un défi." Felix: "Nous avons cousu et fait des expériences jusqu'à ce que nous soyons satisfaites. De l'aquarelle au patchwork, nous avons tout essayé. Même si beaucoup de choses ont fini à la poubelle." Nathalie: "Finalement, ce sont principalement les créations de Felix que nous avons transformées en imprimés. Il a fallu beaucoup d'efforts pour atteindre le résultat final à distance avec les fabricants italiens. Mais ce temps passé à laisser s'exprimer notre créativité était agréable. C'est un luxe que nous ne nous serions pas permis en temps normal." Le monde a énormément changé ces dix dernières années. Un regard de plus en plus critique est tourné vers l'empreinte écologique de la mode. Nathalie: "Quand vous êtes perfectionniste, c'est très difficile de prendre conscience que vous ne pouvez pas vous transformer en une marque 100% durable en un claquement de doigts. C'était démotivant au début. Ce qui me rend optimiste, c'est que nos fournisseurs y travaillent aussi. Leur offre de tissus durables augmente et les différences de prix entre les textiles conventionnels et écologiques diminuent. Je ne suis donc pas seule. La qualité a toujours été un aspect important pour la marque Nathalie Vleeschouwer. Des vêtements dont on peut profiter longtemps: c'est aussi ça la durabilité."