Il ne faut jamais dire jamais, et la recommandation vaut sans doute en mode plus encore qu'ailleurs. Biberonné aux sous-pulls en acrylique, aux pantalons à taille haute et bas évasé - aujourd'hui, on dit " flare ", en ce temps-là c'était " pattes d'ef " - et aux shorts en jersey de velours, vous vous étiez juré de ne céder pour rien au monde à l'appel rétrostalgique des seventies, malgré quelques jolies pièces référencées aperçues en boutiques au cours des années 90 et 2000 ? De boycotter ad vitam aete...