Après Lyon en juin dernier, voilà qu'Orléans lance également une biennale d'archi. C'est l'époque qui veut ça. Aujourd'hui, l'art de bâtir se remet en question et désire dépasser ses contraintes...

Après Lyon en juin dernier, voilà qu'Orléans lance également une biennale d'archi. C'est l'époque qui veut ça. Aujourd'hui, l'art de bâtir se remet en question et désire dépasser ses contraintes formelles, techniques et fonctionnelles pour prendre davantage en compte dans sa réflexion l'état de notre monde. Avec une question en filigrane, ici : comment penser des espaces pour ne plus nous mettre à " l'abri du monde ", mais nous transporter " à l'abri dans le monde, dans son incertitude et sa fragilité " ? Concrètement, cela donne six mois d'expos, symposiums et autres événements avec une cinquantaine de concepteurs invités à venir donner leur vision... Un bon prétexte pour visiter cette ville du Val de Loire, qui vaut le détour, ne fût-ce que pour ses Turbulences, trois excroissances tubulaires en verre et acier qui abritent le centre d'art contemporain FRAC et sont signées Jakob + MacFarlane. www.frac-centre.fr Du 13 octobre au 1er avril prochains. F.BY.